Navigation : interactions

Effet d’une génération qui vit le nez collé sur son téléphone? Voilà que des groupes se sentent obligés d’enseigner à de futurs employés, ou à des gens qui veulent sortir de leur solitude, qu’il est important de faire un contact visuel avec la personne à qui l’on parle.

Une nouvelle étude de chercheurs en psychologie de l’Université de Miami sur les interactions anonymes suggère que les humains « éteignent » leur propension automatique à partager des éléments dans le cadre d’interactions avec des étrangers.

En plus de leur capacité à réduire les coûts immobiliers, l’argument en faveur des bureaux à aire ouverte est qu’ils devraient agir comme catalyseur de la chimie humaine, permettant d’accroître les échanges et discussions entre collègues, histoire d’attiser la créativité et la collaboration.

Depuis l’invention du télégramme, l’adoption de nouvelles technologiques, telles la télévision, les téléphones intelligents et les médias sociaux, a souvent mené à des craintes d’un déclin des interactions en personne et d’une possible baisse du bonheur. Des chercheurs des Universités du Missouri et du Kansas ont découvert que l’utilisation des médias sociaux n’avaient pas d’impact négatif significatif sur les interactions sociales, ou sur le bien-être.

Facebook a commencé à modifier la manière dont il filtre les messages et les vidéos sur son fil d’actualité, une initiative qui, selon son PDG, inaugure une série de changements dans la stratégie du premier réseau social au monde.

Peu importe la haute opinion que vous avez de vous-même, les personnes que vous suivez sur Twitter ont – et c’est un fait – plus d’abonnés que vous. Et il en va de même de vos amis Facebook.

Vous trouvez que certaines personnes traînent, et ça vous agace. Ou au contraire, les gens qui vous entourent sont constamment pressés, et vous vous questionnez sur les raisons de cette course perpétuelle. Des chercheuses de l’Université McGill viennent de trouver une partie de la réponse: une meilleure coordination s’opère lorsque les gens bougent à la même vitesse.