Navigation : i musici

Pour ajouter une touche conviviale à cette soirée plutôt sérieuse, le chef a respecté la tradition et à invité l’auditoire à chanter le dernier choral de la BWV 33. Ça aussi, ça fait partie de la communion avec le public.

Si l’orchestre I Musici de Montréal est toujours en mesure d’attirer les foules, le fait d’avoir Stéphane Tétreault comme tête d’affiche, et encore mieux, comme artiste en résidence, ne peut pas nuire.

Ce n’est plus seulement l’âge adulte assumé, c’est une pleine maturité qui caractérise l’orchestre de chambre montréalais I Musici. En effet, cette année souligne la 35e saison de l’orchestre et c’est toute une programmation et toute une brochette de grands interprètes qui attendent les mélomanes.

Dans le cadre de l’an 2 de sa présentation de l’Intégrale des cantates de Bach, l’Ensemble I Musici de Montréal, présentait le 19 décembre dernier, les trois premières cantates de l’Oratorio de Noël, sous la houlette du chef Jean-Marie Zeitouni. Pour l’occasion, l’ensemble était augmenté d’une dizaine de musiciens invités et du Chœur du Studio de musique ancienne de Montréal et, pour les besoins de l’œuvre, de Kimy McLaren, soprano, Mireille Lebel, alto, Frédéric Antoun, ténor et Steven Labrie, baryton.