Navigation : humain

En théorie, l’Organisation mondiale de la santé pourrait hausser son niveau actuel d’alerte à « urgence de santé de portée internationale » — qui est, dans son jargon, le niveau de risque le plus élevé.

Il existe déjà, depuis 2012, le Projet 1000 Génomes qui était lui aussi fixé sur l’idée de diversité, mais qui avait plus précisément pour but de cataloguer les variants, rares ou non, dans 26 différentes populations.

Comment les humains ont-ils appris à marcher? Sont-ils descendus des arbres en sachant déjà se tenir debout, ou ont-ils développé cette capacité un ou deux millions d’années après avoir foulé le plancher des vaches? En l’absence de preuves tangibles sous la forme de fossiles, deux théories opposées font depuis longtemps l’objet de débats. Mais il semblerait que les deux idées soient erronées.

Posséder un bon odorat et une excellente mémoire spatiale iraient de pair. Autrement dit, à l’instar des animaux qui s’orientent grâce à leur flair, les humains auraient conservé quelque chose de commun avec leurs lointains cousins.