Navigation : gestion

Il y a quelque chose de franchement accrocheur dans le jeu Suzerain, un simulateur politique développé par Torpor Games et publié par Fellow Traveller. À l’image de la véritable sphère de la vie publique, toutefois, le titre est aussi limité par des contraintes qui peuvent parfois s’avérer franchement frustrantes.

Deux ans après en avoir annoncé la mise en développement, le studio Positech Games vient tout juste de lancer, en accès anticipé, la quatrième édition de son jeu de gestion politique Democracy. Tour d’horizon de ce titre à prendre avec des pincettes… ou des pinces rouillées chauffées au fer rouge.

Avez-vous ce qu’il faut pour triompher des horreurs des océans d’Europe? Barotrauma, un simulateur de sous-marin développé par FakeFish et Undertow Games, et publié par Daedalic Entertainment, propose une expérience pour les amateurs de gestion et d’aventure. Sans oublier l’horreur, omniprésente dans les sombres mers de ce satellite de Jupiter.

Pour mieux gérer leurs ressources et services, plusieurs villes s’appuient sur l’internet des objets et les données recueillies par des senseurs. Qu’il s’agisse de s’attaquer à la congestion routière, de limiter le bruit ou encore de contrôler la pollution, par exemple, les municipalités doivent souvent obtenir des informations sur un important territoire. Pour Pei Zhang, professeur associé en génie électrique et informatique à l’Université Carnegie Mellon, la solution est simple: utiliser les taxis.

La pandémie de COVID-19 a frappé, et frappé fort: pourtant, ce ne sont pas tous les pays qui ont utilisé les mêmes méthodes de gestion, pas plus qu’on y trouvait les mêmes facteurs pouvant venir améliorer, ou au contraire, aggraver la gestion de cette crise sanitaire sans précédent depuis un siècle. Selon un récent rapport publié pas The Economist, c’est sur le Vieux-Continent que l’on trouve certains des plus mauvais élèves en la matière.

Qu’obtient-on lorsque l’on mélange gestion, stratégie, tactique et ambiance médiévale? Quelque chose comme Rising Lords, un titre actuellement en développement du côté d’Argon Wood et offert en accès anticipé sur la plateforme Steam. Aux commandes de ce qui est d’abord un village, le joueur devra ruser et compter en partie sur la chance pour espérer triompher de ses adversaires qui, eux, ne lui feront certainement pas de quartier.

Cessons, un moment, de parler de la destruction inévitable de la race humaine, une destruction que l’on espère longue, bien entendu, et transportons-nous plutôt dans l’univers d’AI War 2, un jeu de stratégie en temps réel développé par Arcen Games et sorti en octobre dernier, où cette disparition a déjà eu lieu. 

La prestigieuse revue américaine Science aura rarement vu un éditorial aussi vitriolique: dans l’édition du 13 mars, son rédacteur en chef se lance dans une attaque à fond de train contre l’administration Trump et sa gestion bâclée de la lutte au coronavirus.