Navigation : facebook

Ils sont jeunes. Enfin, ils le sont un peu moins. Mais ils portent toujours en eux le feu sacré, la volonté d’ébranler les colonnes du temple médiatique et de changer les choses. Voilà pourquoi ils lancent Prendre parole – Lettres de la (plus si jeune) relève journalistique, un collectif publié aux Éditions Somme toute, le sujet du 53e épisode du podcast Entretiens journalistiques.

La guerre des nerfs se poursuit en Australie, alors que le réseau social Facebook bloque depuis maintenant deux jours tous les contenus des médias australiens sur ses pages, et empêche également ses utilisateurs vivant dans le pays de consulter quelque contenu journalistique que ce soit. Dans cet affrontement, plusieurs centaines de pages, y compris certaines luttant contre la désinformation, demeurent bloquées.

Les « deepfakes », ou vidéos truquées, continuent d’engendrer plus d’inquiétudes que de réels impacts. Ils n’ont joué aucun rôle notable dans la dernière élection américaine — et les données jusqu’ici tendent à croire qu’ils ne seraient pas plus efficaces, pour tromper les gens, que des contenus beaucoup plus simples à produire.

Malgré toutes les mesures pour contrer le harcèlement en ligne, le problème continuerait de prendre de l’ampleur, indique une récente étude réalisée aux États-Unis. Et la même étude révèle aussi que 4 internautes sur 10 sont aux prises avec des trolls et d’autres individus peu recommandables.

Sorti officiellement le 11 novembre, le film Hold-Up, retour sur un chaos prétend soulever et dénoncer les « mensonges et corruptions » de la gestion de la crise sanitaire liée au coronavirus. Alors que plusieurs ont déjà déboulonné ses erreurs factuelles, le Détecteur de rumeurs s’est intéressé à la démarche du réalisateur.