Navigation : comédie

Cinéma / Télévision
0

Les aventures temporelles d’Andy Samberg à Palm Springs

Lors d’un mariage organisé à Palm Springs, en Californie, Nyles, qui n’a certainement aucune envie d’être là, finit par s’enticher de Sarah, la soeur de la mariée. Au moment d’entamer une partie de jambes en l’air dans le désert, Nyles est atteint à l’épaule par une flèche tirée par Roy, avant de s’engouffrer dans une caverne d’où émane une mystérieuse lumière rouge. Sarah s’y glisse à sa suite… et ainsi débute Palm Springs, une sympathique comédie romantique à thématique de voyage temporel réalisée par Max Barbakow.

À la une
0

Rembobinage #19: Shaun of the Dead

Des morts-vivants, de l’humour (mordant) et une réalisation hors-pair… que demander de plus? Shaun of the Dead, sorti en 2004, saura combler vos attentes, tout en vous assurant votre lot de chair fraîche.

Cinéma / Télévision
0

Guns Akimbo: Daniel Radcliffe contre les trolls

Daniel Radcliffe se débarrassera-t-il, un jour, de son association automatique à la sage Harry Potter? Voilà au moins une dizaine d’années que l’acteur anglais est passé à autre chose, mais s’il n’a certainement pas besoin de s’abaisser à jouer dans des navets pour payer son épicerie, force est d’admettre qu’il s’est commis dans certains films passablement douteux. Voilà donc Guns Akimbo qui débarque, un film d’action à la violence gratuite et jouissive où Radcliffe joue le rôle principal. Et ça marche! En bonne partie, du moins.

Cinéma / Télévision
0

Se réchauffer le cœur en février avec Last Christmas

Voué à l’échec avec son revirement abracadabrant, sa réalisation défaillante et son appropriation bizarroïde de plusieurs clichés culturels, un petit miracle de Noël a pourtant eu lieu avec Last Christmas, un film au public bien précis qui a certainement trouvé ses spectateurs en devenant un succès inattendu en quadruplant pratiquement son budget. Il est désormais en DVD, juste à temps pour les petits cœurs romantiques de la St-Valentin.

À la une
0

Jojo Rabbit: les papillons meurent aussi

Qui d’autre que l’éternel enfant qu’est l’indomptable néo-zélandais Taika Waititi pour s’offrir une triste farce absurde sur la Deuxième Guerre mondiale? Pas grand monde n’aurait osé, et le film qui résulte de cette audace laisse songeur. Fort heureusement, ce sont les éléments les plus convaincants, d’une jolie justesse, qui resteront en mémoire.

1 2 3 11