Navigation : comédie

L’indécision du film, entre les gags un peu bon enfant et les enjeux plus sérieux, nuit au positionnement de l’oeuvre. Bien entendu, il existe des drames sur la cause LGBTQ+, mais on aurait aimé un peu plus de structure, ici. Peut-être pour mieux faire passer la « pilule »?

Viking ne manque pas d’originalité et de poésie, tout comme de moments qui marqueront pour toutes sortes de raisons. Un film qui ose, coûte que coûte, et qui y gagne certainement très régulièrement au change.

Pourquoi voudrait-on s’enfermer loin de tout pendant des années? Pour une mission sur Mars? À l’occasion de la sortie de son nouveau film, Viking, le réalisateur Stéphane Lafleur répond aux questions de Hugo Prévost et Kevin Laforest.

Léger sans tomber dans la niaiserie, Confess, Fletch fait du bien, et permet de rappeler qu’il est tout à fait acceptable, voire même fortement encouragé, d’offrir un divertissement qui offre l’occasion, pendant 1h30 et des poussières, d’arrêter de s’inquiéter de tout ce qui brûle, autour de nous.

Hugo Prévost et Kevin Laforest discutent de ce monde où le clonage est non seulement permis, mais peut aussi mener à un combat à mort. Le tout enveloppé de science-fiction et d’humour noir.

The Valet dure deux heures. Deux heures durant lesquelles il ne sera pas nécessaire de penser à la pandémie, à la crise climatique, aux prochaines élections québécoises, ou encore à la guerre en Ukraine. C’est sans doute là sa plus grande qualité.