Navigation : chicago

Il y a quelque chose de pourri, à Chicago. Dans l’ensemble des États-Unis, sans doute, mais en pleine période de troubles sociaux et raciaux, la Ville des vents est particulièrement ébranlée, et la communauté noire est plus que jamais visée par des actes violents, en plus d’être touchée par la misère. C’est dans ce contexte que le détective Smokey Dalton se fera justice lui-même.

Dans le Chicago de la fin des années 1960, où affirmer que le climat social est délétère relève d’un sacré euphémisme, Smokey Dalton, détective privé à ses heures, se retrouve avec un trio de cadavres sur les bras. Tout, bref, pour possiblement mettre le feu aux poudres, alors que font déjà rage des émeutes raciales meurtrières.

Le directeur général de Preservation Chicago, Ward Miller a annoncé le 27 février au Chicago Architecture Center que la liste des joyaux architecturaux municipaux menacés s’est allongée en 2018, avec l’ajout du James R. Thompson Center et du Jackson Park, rapporte Chicago Reader le 28 février. Quoi qu’imposante et massive, l’architecture constitutive de cette culture urbaine n’est pas à l’abri du désintérêt des autorités.

Une analyse de la démographie de la ville de Chicago par catégories raciales démontre une tendance inverse à la migration émancipatrice de la population afro-américaine, rapporte l’urbaniste Pete Saunders dans le Chicago Reader du 24 janvier.

Selon la déclaration du maire de la ville de Chicago, Rahm Emanuel, plus de 57,6 millions de visiteurs se sont perdus à travers les édifices dans la brume du lac Michigan en 2018, une augmentation de 4,3% par rapport à l’année précédente, rapporte Time Out Chicago le 11 janvier.

À Québec, Montréal et Chicago, le lancement de projet d’infrastructure de transport relève plus de l’électoralisme que d’une prise en compte des enjeux environnementaux, sociaux et de l’espace à aménager. Coûteux et conçus pour le long-terme, ces projets ne répondent qu’en partie aux exigences du développement durable. La 8e biennale d’architecture de Rotterdam (IABR) propose d’aborder le problème du lien manquant à l’aide du design.

Entre la somptueuse City Lights Booksellers & Publishers de San Francisco et l’indéracinable L’Insoumise de Montréal, la Chicago Public Library’s (CPL) est devenu un autre refuge pour la contre-culture grâce au bibliothécaire Jeremy Kitchen, rapporte le Chicago Reader du 16 mars.

Jour de l’An à Times Square New York, un classique. Dévaler les pentes et faire la tournée des microbrasseries du Vermont, ça sonne une cloche! Pourquoi ne pas séjourner dans le vaste Midwest? Ville célèbre pour sa contrebande d’alcool dans les années 1920, la modernité de l’urbanisme de Chicago abrite plusieurs bars aux thèmes particuliers.