Trois endroits où trinquer à Chicago

1

Jour de l’An à Times Square New York, un classique. Dévaler les pentes et faire la tournée des microbrasseries du Vermont, ça sonne une cloche! Pourquoi ne pas séjourner dans le vaste Midwest? Ville célèbre pour sa contrebande d’alcool dans les années 1920, la modernité de l’urbanisme de Chicago abrite plusieurs bars aux thèmes particuliers.

Le Prairie School inspiré de l’architecture de Frank Lloyd Wright, le nouveau concept de bar en libre-service et la foule de bars style Arcade ne sont qu’un aperçu de l’embarras du choix d’endroits où célébrer, en bordure du lac Michigan.

Le bar Prairie School inspiré par l’architecte Frank Lloyd Wright.

Prairie School

À l’occasion du 150e anniversaire du célèbre Frank Lloyd Wright, le local du Smack Shack à l’adresse 326 N. Morgan St. a été transformé pour loger le Prairie School inspiré de l’œuvre architecturale de ce grand maître. Après avoir visité son atelier et recherché ses bungalows, de même que le Unity Temple, situés à Oak Park en banlieue, quoi de mieux que d’aller siroter un verre dans un aménagement intérieur poursuivant l’expérience ?

Connu pour ses cocktails du bar Please Don’t Tell de New York, le cofondateur et barman Jim Meehan est revenu dans sa ville natale pour lancer ce nouveau bar. «La plupart des locaux sont familiers avec le travail de cet architecte, mais comment vont-ils deviner son influence?», se demande Eater Chicago quelques heures avant le lancement le 27 septembre. Le Prairie School marie les cultures du Midwest et du Japon étant donné que Wright, qui accordait de l’importance à l’environnement afin d’y fondre ses constructions, n’a travaillé qu’en Amérique et au Japon.

Le menu saisonnier n’est pas nouveau à Chicago, mais le Prairie School innove en se réglant sur certaines parties du Japon où l’année est divisée en 24 petites saisons. L’ouverture à la fin septembre coïncide avec le commencement de «Shuubun». Ainsi, le menu proposait des thés et des cocktails contenant du Silver Corn Fizz : whiskey de maïs, eau de maïs, miel de pissenlit, blanc d’œuf et vin Illinois Sparkling Co. Les bouchées servies croisent les deux cuisines et aucun des 12 cocktails au menu, en plus de quatre choix non alcoolisés, ne prend plus que 30 secondes à mixer, assure Jim Meehan.

«Pour-your-own-beer»

Vous en avez assez de devoir parler avec le barman où avec les autres clients quand les médias sociaux mettent à votre disposition un forum global infini, sur votre téléphone intelligent. Pire que ça, la barmaid derrière le bar vous dépouille de tout votre argent de sa beauté inaccessible alors que l’application Tinder fait défiler les «matchs» gratuitement, au bout de vos doigts. Peut-être qu’au contraire, vous avez juste envie de jaser en buvant une bière froide, mais vous êtes tombé sur un bar branché d’un jeune entrepreneur voulant s’enrichir rapidement sans tenir compte du service. Alors, vous laissez couler le nectar houblonné le long de votre œsophage devant deux employés qui essuient des verres en discutant de sports extrêmes.

La socialisation spontanée, la fausse séduction et les mœurs d’une autre génération ne vous laisseront plus coi devant votre pinte grâce à ce nouveau concept de bar où vous versez votre bière vous-mêmes. Chicago compte deux bars de type libre-service, le Navigator Taproom situé au 2211 N. Milwaukee et le Tapster, à l’adresse 2027 W. North. Ainsi, l’action de «prendre une bière» devient aussi instantanée et individuelle que de télécharger une application, ajouter un ami sur Facebook ou se cultiver sur Wikipédia.

Les amateurs de jeux vidéo seront servis dans ces bars thématiques.

Arcade

Jadis, l’arcade incarnait ce lieu de perdition où les adolescents se donnaient rendez-vous après avoir «foxé» leurs cours pour dépenser leur allocation hebdomadaire et prendre de la drogue. Hé bien, tous ceux qui ont été mystifiés par ce lieu obscur débordant de sons électroniques peuvent, à l’âge adulte, renouer avec la préhistoire des jeux vidéo.

La foule de bars style Arcade de Chicago vous permettent d’abandonner votre ordinateur domestique pour faire une compétition de «pinball» ou une course de voitures, entre amis.

Voici une liste d’établissements où vous adonner à ce type d’amusement :

  • Replay Lincoln Park – 2833 N. Sheffield Ave
  • Headquarters Beercade River North – 213 W. Institute Pl
  • Replay Andersonville – 5358 N. Clark St
  • Logan Arcade – 2410 W. Fullerton Ave
  • Emporium Wicker Park – 1366 N. Milwaukee Ave
  • Emporium Logan Square – 2363 N. Milwaukee Ave

En complément:

https://www.pieuvre.ca/2017/12/11/la-ville-de-paris-met-airbnb-en-demeure/

Partagez

À propos du journaliste

René-Maxime Parent

Rédacteur en chef de la section Société, René-Maxime Parent s’est joint à Pieuvre.ca en 2014. Sa couverture de l’actualité internationale se partage entre l’Amérique latine et la Scandinavie. Son intérêt pour les arts visuels, le cinéma et l’architecture le conduit à parcourir la métropole québécoise régulièrement.

Un commentaire

  1. Pingback: Chicago a reçu plus de touristes que jamais en 2018

Répondre