Navigation : catcher in the rye

Bien au chaud, sous la riche lumière des plateaux dirigés par Philippe Falardeau, le film My Salinger Year attendait son heure de gloire, après le passage à la Berlinale, l’an dernier. La réouverture des cinémas permettra finalement au grand public de passer un bon moment, masque sur le visage, oui, mais un bon moment malgré tout.

Ah, les Dandy Warhols ont sorti un nouvel album? Et en 2016, qui plus est? Il y a de cela bien longtemps que la formation américaine ne fait plus tourner les têtes. Du moins, pas la tête de ce journaliste. Les albums se ressemblent et soulèvent peu ou pas les passions. Et ce Distortland, donc? Rien d’excitant, mais peut-être le début d’un repositionnement stylistique intéressant.