Navigation : automobile

Il n’y a jamais eu autant de voitures, sur les routes canadiennes, que l’an dernier, a révélé jeudi Statistique Canada. en s’appuyant sur les données d’immatriculation de véhicules pour l’an dernier. Au total, 35,7 millions de véhicules de toutes sortes ont circulé sur les rues, routes et autoroutes du pays en 2019, en hausse de 1,8% par rapport à 2018.

D’un bout à l’autre de la planète, les villes créent des corridors pour permettre la distanciation sociale des piétons, mais aussi une circulation automobile ralentie, qui  encourage les citadins à se déplacer à vélo.

Des ingénieurs de l’Université Stanford affirment avoir franchi une étape importante en vue de favoriser la recharge des voitures électriques lorsqu’elles circuleront sur des autoroutes futuristes conçues pour permettre de « faire le plein » à distance, et donc sans contact.

Oubliez la Tesla. La révolution de la voiture électrique, c’est en Chine qu’elle se déroule. Où il s’en est acheté l’an dernier davantage que dans tout autre pays: 1,25 million de voitures électriques, plus de la moitié de ce qui s’est vendu dans le monde entier.

Face aux embouteillages et à la pollution atmosphérique, les Chinois ressortent leurs vieux vélos des placards, quand ils n’optent pas plutôt pour de nouveaux services de transport 2.0, rapportent les Nations unies dans une nouvelle note d’information publiée en ligne.

Avec un total de 63 piétons tués, le bilan routier du Québec de 2016 s’est avéré particulièrement meurtrier: une hausse de 40 %, comparativement à 2015. Aux États-Unis, où le nombre de ces décès était également en hausse en 2016, des experts avancent une nouvelle cause pour expliquer ce phénomène: la distraction occasionnée par l’utilisation des téléphones cellulaires par les piétons.