Navigation : alcoolisme

On ne peut pas affirmer qu’il s’agit d’une relation de cause à effet, précisent les chercheurs, parce que les groupes qui consomment trop d’alcool peuvent aussi compter dans leurs rangs un plus grand nombre de gens qui ont d’autres mauvaises habitudes de vie.

Le cliché du Russe buvant à en perdre la tête (et bien souvent, la vie) semble avoir du plomb dans l’aile. Selon de nouvelles données publiées par l’Organisation mondiale de la santé, la consommation d’alcool a ainsi chuté de 43% de 2003 à 2016.

Saviez-vous que plus vous êtes saoul (ivre), plus vous penchez politiquement vers la droite? Et contrairement aux apparences, ceci n’est pas un jugement négatif sur les gens les plus conservateurs. C’est plutôt un reflet de la façon dont fonctionne notre cerveau.