Navigation : Science

C’est la semaine dernière que le Planétarium Rio Tinto Alcan lançait son nouveau programme double devant une foule curieuse et captivée. Portée par sa mission vulgarisatrice, avec cette nouvelle programmation, l’institution a une fois de plus misé sur son approche Voir grand, permettant à l’être humain et aux sciences de l’espace de se rejoindre.

Il a suffi d’un seul atome pour condamner le rêve d’un ascenseur spatial. Les nanotubes de carbone sont connus comme un potentiel matériau spectaculairement solide qui pourrait être employé dans quantité d’objets, des vélos de course aux composantes informatiques.

Si on sait depuis longtemps que l’humain n’est pas le seul animal à utiliser des outils, on vient peut-être d’identifier le seul autre animal dont les outils peuvent survivre au passage du temps et tomber du coup entre les mains des archéologues.

Il y a 13 ans, des scientifiques découvraient sur l’île de Florès, en Indonésie, les restes d’humains qu’ils allaient baptiser « Hobbits » en raison de leur petite taille. Cette hypothétique espèce cousine avait vécu là-bas il y a 60 à 100 000 ans. Tout le monde s’attendait à ce que l’on trouve un jour d’autres ossements plus anciens… mais personne ne s’attendait à ce qu’ils soient eux aussi ceux d’un « Hobbit ».

La pollution de l’air extérieur pourrait provoquer 6 à 9 millions de décès prématurés d’ici 2060 et coûter 1% du PIB mondial, soit quelque 2600 milliards de dollars US par an, prévient l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) dans un rapport sur les conséquences économiques de la pollution de l’air publié jeudi.

Imaginez un médicament sans effets secondaires ou mieux encore, un remède qui soigne plusieurs maux à la fois. Le docteur en biochimie et professeur-chercheur de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université Sherbrooke Rafael Najmanovich s’attèle à rendre cet avenir possible.

Des crânes fracassés, des jambes cassées, des bras arrachés: des archéologues ont mis au jour les vestiges d’un massacre vieux de plus de 6000 ans, à Achenheim en Alsace, qui pourrait être l’expression d’une « fureur guerrière ritualisée ».

Neuf pays européens se sont engagés lundi à renforcer leur coopération pour développer l’énergie éolienne dans les mers du nord du continent, non seulement sa production mais son intégration au marché européen de l’énergie, a annoncé la Commission européenne.