Tenet: le choc du futur

0

Pandémie oblige, peu de gens ont osé s’aventurer dans les salles de cinéma cette année, mais si vous n’avez pas eu l’occasion de voir Tenet, le plus récent Christopher Nolan et l’un des rares films à avoir pris l’affiche en 2020, vous pouvez maintenant vous rattraper, grâce à sa sortie en 4K, Blu-ray et DVD.

Il n’est pas évident de résumer l’intrigue du nouveau long-métrage de Christopher Nolan. Après avoir été recruté par une organisation ultrasecrète connue seulement sous le nom de Tenet, le « Protagoniste », un agent de la CIA habitué de faire face aux menaces terroristes, se voit confier une mission pour le moins inusitée. On l’informe que, dans l’avenir, des scientifiques ont inventé une machine capable de renverser le cours normal du temps, et les objets irradiés par cet engin se déplacent à reculons vers le passé. Malheureusement, l’un des plus dangereux trafiquants d’armes de la planète, un certain Sator, a mis la main sur des capsules temporelles contenant plusieurs de ces objets « inversés », et le Protagoniste devra les récupérer, afin d’empêcher qu’une collision entre le présent et le futur ne cause un paradoxe monstre, qui pourrait bien faire disparaître toute forme de vie sur Terre.

La pochette du boîtier

Film d’espionnage métaphysique saupoudré d’éléments de science-fiction, Tenet ne donne pas les réponses toutes cuites dans la bouche du spectateur, et il faut un certain temps avant de saisir ce qui se passe exactement. Comme dans toutes les bonnes histoires de voyage dans le temps et de paradoxes temporels, on doit rester vigilant pour suivre ce récit complexe et convoluté, mais le scénario est loin d’être aussi incompréhensible que plusieurs l’ont affirmé. Nolan emprunte une approche non linéaire à la Memento, mais au lieu de simplement raconter une intrigue à rebours, le long-métrage combine des protagonistes évoluant de manière chronologique et d’autres qui rebroussent le temps à contrecourant. En abordant des sujets philosophiques tels le déterminisme, l’entropie, le destin ou la fatalité, le résultat est d’une rare intelligence, surtout pour une œuvre d’action comptant fusillades, poursuites en voiture et explosions.

Christopher Nolan compte parmi les cinéastes les plus talentueux et intéressants de cette génération. Il ne se contente pas de livrer de belles images et de poser sa caméra au bon endroit pour produire des cadrages harmonieux, il manie le langage cinématographique comme nul autre, et Tenet ne fait pas exception. En plus d’une intrigue internationale tirant profit des paysages de Kiev, Mumbai ou Oslo, ses séquences opposant des protagonistes qui suivent la chronologie normale à des ennemis se déplaçant à reculons sont saisissantes : balles quittant une vitre fissurée et entrant dans le canon du fusil, homme glissant longuement au sol en se dirigeant vers son agresseur avant de se relever et de l’empoigner, voitures renversées qui font quelques tonneaux et se remettent à rouler, explosions se résorbant, rarement a t-on vu des scènes d’action aussi uniques.

Image tirée du film

Révélé par la série télévisée Ballers puis dans le BlacKkKlansman de Spike Lee, John David Washington (le fils de Denzel) est suave et charismatique dans le personnage principal du Protagoniste. Il fût d’ailleurs le premier acteur engagé par Nolan pour le film, et le reste de la distribution a été carrément bâtie autour de lui. Robert Pattinson, un comédien qui a fait énormément de chemin depuis son rôle de bellâtre dans la franchise Twilight, est également de la partie. On retrouve un Kenneth Branagh absolument détestable dans la peau du trafiquant d’armes Sator, et Elizabeth Debicki, qui incarne l’épouse du criminel avec justesse et émotion, gagne à être connue. On remarque également Aaron Taylor-Johnson (Kick-Ass), ainsi que la participation de Michael Caine. Avec autant de talent réuni dans un même long-métrage, le niveau de jeu ne laisse vraiment pas à désirer.

Disponible dans une édition Combo-Pack, Tenet inclut le long-métrage sur DVD, Blu-ray, ainsi qu’en version numérique. Le matériel supplémentaire se trouve sur un disque haute définition à part, et contient un Making Of très substantiel d’une heure quinze minutes, divisé en treize chapitres. Intitulé Looking at the World in a New Way, le documentaire explore les différents aspects du film, dont la genèse du projet, le choix des acteurs, les personnages principaux de l’intrigue, les effets spéciaux, les cascades ou les défis particuliers du tournage. Il vaut certainement la peine de le visionner, ne serait-ce que pour constater à quel point cette œuvre constitue un véritable tour de force au niveau technique.

Les longs-métrages de Christopher Nolan sont toujours largement supérieurs au reste des productions hollywoodiennes, et même s’il n’est pas aussi génial qu’Inception, Tenet réussit tout de même à réinventer le film d’espionnage, et cette œuvre mérite d’être visionnée plus d’une fois, tant son scénario est tordu et rempli de subtilités qu’on ne saisit pas nécessairement du premier coup.

8/10

Tenet

Réalisation et scénario : Christopher Nolan

Avec : John David Washington, Robert Pattinson, Elizabeth Debicki, Kenneth Branagh, Aaron Taylor-Johnson, Dimple Kapadia et Michael Caine

Durée : 151 minutes

Format : Combo Pack (Blu-ray + DVD + copie numérique)

Langue : Anglais, français, espagnol et portugais

Abonnez-vous à l’infolettre!


Autres contenus:

The Queen’s Gambit, la gloire et la mise en échecs

Partagez

À propos du journaliste

Patrick Robert

Cinéma, musique, jeux vidéo ou bandes-dessinées, Patrick partage sa passion pour la culture populaire depuis plusieurs années à travers les critiques, les entrevues, ou les textes d’actualité qu’il signe pour de nombreux médias, parmi lesquels le blogue de Ztélé, La Vitrine, Le Coin du DVD, et évidemment, Pieuvre.ca.

Répondre