Beyond Blue: le grand bleu

0

Inspiré par la série documentaire Blue Planet II de la BBC, Beyond Blue invite les joueurs à se transformer en aquanautes et à explorer les profondeurs sous-marines, afin d’y découvrir la riche et mystérieuse vie qui s’y cache.

Les océans recouvrent 70% de la surface du globe, et Beyond Blue, une expérience développée en collaboration avec des océanographes, des biologistes marins et des documentaristes de la BBC Earth, nous invite à découvrir (et à interagir) avec ce vaste monde sous-marin. À la fois didactique et ludique, le jeu nous met dans la peau de Mirai, une scientifique passionnée par la plongée et les majestueuses créatures habitant ce royaume des mers, afin d’effectuer une série de diffusions en direct pour le compte d’OceanX, une véritable organisation dont la mission consiste à explorer, et à révéler les secrets de cet univers aussi mystérieux que magique.

Prenant place parmi les atolls du Pacifique central et occidental, chaque plongée dans Beyond Blue comporte une série d’objectifs bien précis à remplir, comme collecter des échantillons de corail, recenser les espèces qui y vivent, enregistrer le chant des baleines à bosse afin d’essayer de communiquer avec elles, récupérer des bagues de traçage perdues et en poser de nouvelles, relever les informations compilées par les balises sous-marines, ou encore étudier les répercussions des forages miniers à ces profondeurs insondables. Certaines plongées laissent même au joueur le choix entre deux missions distinctes à accomplir.

Image tirée du jeu

À cause de contrôles alambiqués, les jeux prenant place sous l’eau ont longtemps eu mauvaise réputation, mais les commandes de Beyond Blue sont instinctives, et les mouvements s’effectuent avec aisance, et grâce. On accélère sa nage en appuyant sur le bâton analogique de gauche de la manette, tandis que les deux gâchettes servent à monter ou descendre. Le bouton de tranche de gauche active le scanneur, et celui de droite permet de filmer les différentes espèces évoluant sous la surface. Les requins ne menacent pas d’attaquer et nos plongées ne sont pas limitées par une quantité d’oxygène restreinte, ce qui crée une expérience paisible et relaxante, qui fait du bien en cette période d’anxiété généralisée.

Beyond Blue reproduit avec exactitude une faune variée (raie, cachalot, baleine à bosse, dauphin, poulpe, barracuda, étoile de mer, orque, méduse), et plus on scanne de représecannnntants d’une même espèce, plus on obtient d’informations sur elles (taille, comportement, habitat naturel, etc.). On débloque aussi de courtes vidéos, portant sur les biologistes marins, les technologies facilitant l’observation et la collecte de données, ou la collaboration, parfois insolite, entre les différentes espèces. Tournées par des documentaristes de la BBC Earth, ces séquences sont absolument magnifiques, et contiennent quantité d’images à couper le souffle.

Si vous avez été fasciné par la présence d’un rorqual dans le fleuve Saint-Laurent à la hauteur de Montréal, vous serez séduit par Beyond Blue, une expérience unique qui, pour une vingtaine de dollars, vous permettra d’en apprendre davantage sur les créatures vivant sous l’eau, et de nager avec elles.

7/10

Beyond Blue

Développeur & éditeur : E-Line Media

Plateformes : PS4, Switch, Windows et Xbox One (testé sur Xbox One)

Jeu disponible en français (textes à l’écran seulement)

Encouragez-nous sur Patreon!


Autres contenus:

Everspace 2 et les tribulations galactiques

Partagez

À propos du journaliste

Patrick Robert

Cinéma, musique, jeux vidéo ou bandes-dessinées, Patrick partage sa passion pour la culture populaire depuis plusieurs années à travers les critiques, les entrevues, ou les textes d’actualité qu’il signe pour de nombreux médias, parmi lesquels le blogue de Ztélé, La Vitrine, Le Coin du DVD, et évidemment, Pieuvre.ca.

Répondre