Ulysse et l’envie de s’user les semelles en randonnée

0

Spécialiste de la presse voyage et touristique, la maison d’édition Ulysse publiait récemment Randonnées de rêve – 50 itinéraires autour du monde. De quoi donner envie de se faire aller les mollets un peu partout sur la planète. À condition d’en avoir les moyens, bien entendu!

Magnifiquement illustré et mis en page, à l’image de ce que produit l’entreprise depuis plusieurs années déjà, ce guide de randonnées fournit la base de suffisamment d’escapades planétaires pour combler les désirs des simples touristes, ou encore des sportifs accomplis.

La couverture du livre

Car ne part pas en randonnée qui veut. Bien entendu, la difficulté des parcours varie largement en fonction des pays et des régions visitées, mais comme son nom l’indique, Randonnées de rêve implique de se déplacer à pied, bien souvent dans des endroits au dénivelé important, et où il sera nécessaire de faire aller jarrets, mollets, cuisses et autres genoux. Voyages d’une journée, ou encore expéditions impliquant jusqu’à deux semaines d’aventures, les déplacements proposés couvrent cinq des six continents de la planète. Pas que l’Antarctique soit un mauvais endroit pour se dégourdir les jambes, mais la rumeur court que l’endroit soit un peu frisquet à ce temps-ci de l’année, et que s’y rendre pose quelques problèmes.

Plus sérieusement, le guide d’Ulysse propose une excellente série de fondations sur lesquelles bâtir un voyage. Photos, cartes, pictogrammes, informations générales sur les régions visitées… Tout est pensé pour donner envie de partir, préférablement avec une bonne paire de souliers aux pieds.

Bien entendu, les passionnés décidant de donner suite aux suggestions présentées dans Randonnées de rêve feront bien de se renseigner davantage. On ne part certainement pas à l’autre bout du monde après avoir parcouru uniquement deux pages d’informations sur une zone reculée de la planète, surtout s’il est question d’y passer plusieurs jours.

Ce nouveau guide d’Ulysse représente donc une mise en bouche. Une mise en bouche léchée, remarquablement bien conçue, attrayante, mais une mise en bouche malgré tout. Pour la suite des choses, il est recommandé de se munir d’un guide touristique traditionnel, histoire d’étayer quelque peu ses projets de randonnée. Et cela tombe bien: Ulysse est aussi présent dans ce marché, après tout…


Autres contenus:

Anthologie illustrée des animaux – La diversité en voie d’extinction

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Répondre