L’Union européenne impose un ultimatum à Facebook

1

La commissaire européenne à la Justice, aux Consommateurs et à l’Égalité des genres, Věra Jourová donne trois mois au réseau social Facebook pour se conformer aux normes de protection du consommateur de l’Union européenne, rapporte La Vanguardia le 21 septembre. Si les résultats ne sont pas concluants, la compagnie américaine de Mark Zuckerberg subira des sanctions à travers les autorités nationales.  

«Le dialogue a déjà duré près de deux ans, je veux voir des résultats», a déclaré la commissaire d’origine tchèque en conférence de presse. «Facebook a presque 380 millions d’utilisateurs en Europe et j’espère qu’ils assument plus de responsabilités à leur égard», poursuit Mme Jourová, qui ne s’intéresse pas aux progrès parce qu’ils ne sont pas suffisants.

Au mois de juillet 2017, le pouvoir exécutif communautaire de l’Union européenne a avisé publiquement les plateformes Facebook, Twitter et Google + d’adapter leurs conditions d’utilisation aux lois européennes de protection du consommateur.

Au mois de février 2018, la Commission européenne a indiqué que Google s’était déjà adapté aux règles communautaires, à la différence de Facebook et Twitter. Ces entreprises se sont seulement adaptées partiellement aux exigences sur l’information des utilisateurs sur l’élimination de contenu au moment de terminer leur contrat.

Soulignant que peu d’utilisateurs comprennent clairement comment Facebook utilise leurs données personnelles et comment le média social fonctionne avec des tierces parties comme des créateurs d’applications et de jeux, la commissaire a demandé plus d’honnêteté envers les utilisateurs.

Mme Jourová n’a pas de compte Facebook.


Autres contenus:

https://www.pieuvre.ca/2018/09/19/technologie-amazon-union-europeenne-marchands-donnees-enquete/

Partagez

À propos du journaliste

René-Maxime Parent

Rédacteur en chef de la section Société, René-Maxime Parent s’est joint à Pieuvre.ca en 2014. Sa couverture de l’actualité internationale se partage entre l’Amérique latine et la Scandinavie. Son intérêt pour les arts visuels, le cinéma et l’architecture le conduit à parcourir la métropole québécoise régulièrement.

Un commentaire

  1. Pingback: La Californie protège la neutralité du Net… et se fait poursuivre par la Maison-Blanche

Répondre