Trois curiosités islandaises

0

À l’atterrissage à l’aéroport de Keflavík, les allures austères de l’Islande ne rendent que ses merveilles plus mystérieuses: pierres géantes de Stórurð, spa à la bière et maisons de gazon, rapporte Reykjavik Grapevine.

Au carrefour de quatre chemins, le rocher dans la vallée de Stórurð à l’est de l’Islande est seulement accessible à pied. Un chroniqueur du Reykjavik Grapevine a entrepris le chemin de 7.5 km à partir des basses terres herbeuses de la vallée Rjúpnafell pour s’y rendre.

Le premier rocher de Stórurð apparaît parmi une multitude de pierres grises de la taille d’une voiture le long du chemin venteux à l’approche de la vallée, avant de se perdre dans un brouillard épais. Puis, la taille des rochers augmente au point d’être aussi gros qu’une maison.

Sur un rocher, la vue est à couper le souffle ! La chaîne de montagnes Dyrfjöll située derrière la vallée renvoie l’impression d’entourer les randonneurs. L’aventure se poursuit jusqu’au refuge, passant par une rivière à l’eau cristalline qui sillonne le centre de la vallée.

À la fraîcheur de la brise ambiante, les randonneurs peuvent marquer leur passage au refuge dans un livre contenu dans une boîte en plastique. Des commentaires et des signatures de touristes de divers pays y sont inscrits, l’avant-dernier datait d’août 2017.

Spa de bière

Pas besoin de séjourner dans les pays nordiques pour tremper dans un spa scandinave et se baigner dans de la boue pour ses vertus thérapeutiques n’étonnera plus personne, l’expérience va plus loin avec la trempette à la bière au Bjorbodin Spa dans le nord de l’Islande.

Il s’agit de baigner 25 minutes dans un bain fait de bois kampala, rempli de bière, d’eau, de houblon et de levure. Ce mélange est imbuvable et sans alcool, parce que trop jeune. Cependant, juste à côté, il y a de la bière vieillie 20 ans en fût à boire. L’établissement détient sept bains à la bière pouvant contenir deux personnes chacun.

Le temps écoulé, on vient vous chercher pour vous conduire dans la chambre de relaxation où vous restez un autre 25 minutes. Il y a aussi deux bains chauds extérieurs pour 8 à 10 personnes, avec vue sur l’île Hrísey et la vallée Þorvalds.

Maison de gazon

Chaque été, Elísabet Sveinsdóttir retourne vivre dans la turf house Lindarbakki à Borgarfjörður Eystri dans le nord-ouest de l’Islande. Intrigués, les touristes viennent régulièrement observer la maison sans s’attendre à voir que quelqu’un y vit.

La maison Lindarbakki a été construite en 1899 de la façon traditionnelle. Les murs extérieurs des vieilles maisons de ferme islandaises étaient faits de morceaux de tourbe empilés jusqu’à recouvrir l’habitation, alors que le toit et les murs intérieurs étaient faits en bois.

Cette maison n’a pas besoin de plus d’entretien qu’une maison moderne en bois, d’après la propriétaire.


En complément:

Vancouver, un melting-pot touristique

Partagez

À propos du journaliste

René-Maxime Parent

Rédacteur en chef de la section Société, René-Maxime Parent s’est joint à Pieuvre.ca en 2014. Sa couverture de l’actualité internationale se partage entre l’Amérique latine et la Scandinavie. Son intérêt pour les arts visuels, le cinéma et l’architecture le conduit à parcourir la métropole québécoise régulièrement.

Répondre