BIXI renoue avec la croissance en 2016

0

Après deux années visant à retrouver une certaine stabilité, voilà que l’entreprise d’emprunt de vélos en libre-service BIXI annonce, pour le plus récent exercice financier, un excédent dépassant les 650 000$. L’organisation affirme également que l’utilisation est largement en hausse.

Dans une série de documents transmis par voie de communiqué, BIXI Montréal rappelle « qu’en 2016, nous avons instauré de nombreux programmes visant l’amélioration de l’expérience client, et le partenariat majeur avec Manuvie a permis de bonifier notre offre et de gagner de nouveaux adeptes. Pour une troisième année consécutive, nous sommes heureux d’avoir atteint et même dépassé nos objectifs financiers ».

De son côté, le maire de Montréal, Denis Coderre, indique que « BIXI MONTRÉAL a reçu le mandat de redresser les finances du service de vélo-partage pour assurer sa pérennité lors de sa création en 2014. Les résultats financiers des dernières années confirment une saine gestion financière et un respect des budgets. BIXI est le troisième plus important système de vélo-partage en Amérique du Nord et ce service offert aux citoyens fait maintenant partie de l’ADN de la ville ».

Pour l’année 2016, l’organisme revendique 4,1 millions de déplacements, quelque 440 000 achats effectués par 235 000 clients, avec une moyenne de 19 000 déplacements par jour. Ces déplacements, d’une durée de 15 minutes en moyenne, s’étendaient sur une distance, là aussi en moyenne, d’environ trois kilomètres.

L’arrivée de Manuvie, nouveau partenaire financier de l’entreprise, aura par ailleurs contribué à plusieurs changements apportés à la structure technologique et financière de BIXI Montréal: on recense ainsi des déplacements gratuits offerts certains dimanches, la mise en ligne d’une nouvelle application pour téléphones intelligents servant à louer un vélo, une association plus étroite avec l’application mobile Transit, ainsi que la mise en place d’un projet pilote permettant de louer des Bixis non pas en utilisant la clé à puce traditionnelle, mais plutôt la carte OPUS servant déjà sur le réseau de transport en commun de la Société de transport de Montréal (STM).

Comparativement à l’an dernier, les déplacements en Bixis sont en hausse de 16%, peut-on lire dans le rapport financier. Et de 2014 à 2016, cette augmentation atteint les 27%.

BIXI Montréal affirme aussi avoir plusieurs projets dans ses cartons pour l’année 2017. Outre l’ajout et l’optimisation de stations en avril, l’organisation envisage installer des stations et des ancrages « intelligents » d’ici à la fin de la saison, en plus d’offrir un forfait de 10 allers simples à prix réduit.

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Répondre