Des câbles blindés pour mieux se connecter

0

Ils sont partout, et on les croirait innombrables. Employés pour recharger les multiples appareils électroniques qui s’accumulent sur les tables de chevet, les bureaux et les comptoirs de cuisine, les câbles USB sont aussi répandus que les câbles électriques traditionnels.

Mais cette universalité comporte ses propres problèmes: ne coûtant habituellement que quelques sous à fabriquer, ces câbles USB ne valent très souvent, justement, que leur valeur de production. Vite brisés ou perdus, puis vite remplacés, ces câbles peuvent parfois occasionner des problèmes inattendus. Suffit que le seul câble disponible brise ou soit égaré, et voilà que nous sommes forcés de dépenser franchement trop d’argent pour un bout de cuivre gainé de caoutchouc, ou d’attendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines, le temps que le câble bon marché commandé sur eBay parte de Chine et traverse le Pacifique, puis le pays en entier, afin d’arriver dans les bureaux montréalais de Pieuvre.ca.

Voilà qu’arrivent les câbles Helix, de l’entreprise Sly Kly Design. Dans un désir d’en finir avec ce florilège de câbles de piètre qualité, la compagnie a lancé une campagne de sociofinancement sur IndieGogo pour mettre en marché des câbles au revêtement métallique et aux embouts métallisés. Le tout histoire d’éviter, au final, que ces précieux câbles de chargement soient trop tordus ou écrasés, les empêchant de remplir leur rôle.

Disponibles en format Micro USB, Lightning et USB-C, ces câbles sont par ailleurs offerts avec quatre finis métalliques différents, tous composés d’acier inoxydable.

Un produit de niche, ces câbles Helix? Fort probablement, oui. À 35 $ US le câble, c’est cher payé pour éviter de risquer le bris d’un câble moins résistant ou l’écrasement d’un connecteur manié avec trop de témérité (ou trop d’insouciance). Pour le même prix, une visite rapide sur eBay permet de constater qu’il est possible de se procurer quelque 15 câbles au connecteur micro-USB, et ce avec une expédition plus rapide en provenance du Canada.

C’est plutôt lorsque vient le temps de se procurer un câble au connecteur moins usité que les choses se gâtent. On réclamera ainsi une quinzaine de dollars pour un câble USB-C. À ce prix, les câbles Helix semblent soudainement plus attrayants, surtout s’il est question d’emporter ledit câble avec soi et lui faire la vie dure en le rangeant rapidement – et à répétition – dans le fond d’un sac ou d’une mallette.

Essentiels, ces câbles Helix? Si des dollars vous brûlent les poches, certainement. Sinon, il faudra voir si l’on préfère un produit qui dure longtemps à un produit plus abordable.

Quant à l’efficacité, hé bien, il s’agit de câbles USB. Ils fonctionnent; il y a bien peu de choses à dire en plus sur ce point.

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Répondre