Le changement dans la continuité avec Veep: The Complete Fourth Season

2

Patrick Robert

Loin de s’essouffler, la quatrième saison de la désopilante série mettant en vedette Julia Louis-Dreyfus continue de dominer le monde des comédies politiques, comme les fans pourront le constater avec la sortie cette semaine de Veep: The Complete Fourth Season.

À la fin de la troisième saison de Veep (lire notre critique ici), la vice-présidente Selina Meyer est devenue, par un abracadabrant concours de circonstances, la toute première femme à occuper le poste de président des États-Unis. À huit mois des élections, rien n’est gagné pour la politicienne, qui peine à s’imposer dans la course à l’investiture de son propre parti malgré ses nouvelles fonctions de chef d’État par intérim. Tandis que les médias se demandent publiquement si sa présidence sera plus longue que celle de William Henry Harrison, mort après 32 jours à la tête du pays, la très incompétente équipe de Meyer multipliera les manigances (et les gaffes) en vue de sa réélection, transformant chaque épisode en véritable crise médiatique.

Toujours aussi cynique et hilarante, la quatrième saison de Veep se consacre à la campagne électorale de Selina Meyer, dont le slogan, « Continuity with Change », illustre bien la langue de bois en usage dans la politique. Avec une plume acérée, la série se moque de la façon dont les politiciens sont vendus aux électeurs comme la toute dernière Lexus, des liens incestueux unissant les lobbyistes aux élus, et réussit même à faire des blagues avec des sujets aussi délicats que la dérive sécuritaire engendrée par le terrorisme, ou les tireurs fous sévissant régulièrement aux États-Unis. Difficile de ne pas éclater de rire en entendant Meyer déclarer que « ces imbéciles d’électeurs doivent comprendre que nous les respectons ».

En plus des personnages grotesques avec lesquels nous sommes déjà familiers, comme Mike McLintock (Matt Walsh), le porte-parole de la Maison-Blanche à l’humour de mononcle, Dan Egan (Reid Scott), l’imbuvable opportuniste qui sera embauché par une firme privée de consultants, sans oublier Selina Meyer, interprétée de main de maître par Julia Louis-Dreyfus, cette quatrième saison de Veep introduit de nouveaux visages, dont Tom James, le charismatique colistier de Meyer qui ne cessera de lui voler la vedette durant la campagne, et dont le rôle a été confié au sympathique Hugh Laurie (House M.D.). Zak Orth et Sam Richardson rejoignent également cette distribution déjà impeccable.

À l’image des trois précédentes, la réalisation de Veep: The Complete Fourth Season conserve son côté faux documentaire, ce qui donne un style nerveux et plutôt réaliste à l’ensemble, comme si on se trouvait en présence d’une version particulièrement déjantée du À Hauteur d’homme de Jean-Claude Labrecque. Derrière sa pochette parodiant la fameuse sculpture du Mont Rushmore, le coffret qui vient tout juste de paraître contient les dix épisodes de trente minutes sur deux disques au format Blu-ray, ainsi qu’un code pour télécharger une copie numérique. Dix scènes retirées du montage, soit une pour chaque épisode, constituent l’essentiel du matériel supplémentaire.

S’inscrivant dans la lignée de Wag the Dog ou The Thick of It, Veep est assurément la meilleure comédie politique en ce moment. Alors que nos voisins du Sud sont en pleine folie électorale, on ne pouvait rêver d’un meilleur timing pour la sortie de cette quatrième saison.

8.5/10

Veep: The Complete Fourth Season
Réalisation : Chris Addison, Stephanie Laing, Becky Martin et Armando Iannucci

Scénario : Armando Iannucci, Simon Blackwell, Georgia Pritchett, Kevin Cecil, Roger Drew, Rob Gibbons, Ian Martin, Tony Roche, Sean Gray, David Quantick, Will Smith

Avec : Julia Louis-Dreyfus, Anna Chlumsky, Tony Hale, Reid Scott et Hugh Laurie
Durée 
: 300 minutes
Format : Blu-ray (2 disques)
Langue : Anglais, français et espagnol

Partagez

À propos du journaliste

Patrick Robert

Cinéma, musique, jeux vidéo ou bandes-dessinées, Patrick partage sa passion pour la culture populaire depuis plusieurs années à travers les critiques, les entrevues, ou les textes d’actualité qu’il signe pour de nombreux médias, parmi lesquels le blogue de Ztélé, La Vitrine, Le Coin du DVD, et évidemment, Pieuvre.ca.

2 commentaires

  1. Pingback: Critique Veep: The Complete Fourth Season - Patrick Robert

  2. Pingback: Critique Veep: The Complete Fifth Season [Blu-ray] - Patrick Robert

Répondre