Catégorie: Culturel

Place au cinéma québécois à Fantasia!

Le cinéma québécois voit grand durant le festival Fantasia. Dès jeudi, et ce jusqu’à lundi soir, les créateurs, idéateurs, acteurs, réalisateurs et animateurs de la province s’en donneront à coeur joie pendant le Fantastique weekend du cinéma québécois. Toujours aux commandes de l’événement, Isabelle Gauvreau ouvre de nouveau les portes de son univers.

Fantasia – The Zero Theorem, le jeu à somme nulle

Et un, et deux, et trois. Le maître de la science-fiction déjantée, Terry Gilliam, offrait enfin, après plusieurs années d’attente, le troisième volet de sa « trilogie » comptant Brazil, 12 Monkeys, et maintenant The Zero Theorem. Présenté dans le cadre du festival Fantasia, ce film mettant en vedette Christoph Waltz et Matt Damon reprend les thèmes chers au réalisateur, mais laisse une impression de déjà-vu.

Fantasia – Un jeu pour les faire sacrer, tous

Le succès de la websérie Angry Video Game Nerd et de son créateur, James Rolfe, n’est plus à faire. Voilà huit ans que Rolfe, vêtu de son éternelle chemise blanche – avec son pocket protector – et portant ses lunettes de nerd, s’attaque aux navets de l’industrie du jeu vidéo, sans toutefois se pencher sur l’horreur qu’est E.T.: The Extra-Terrestrial. Plutôt que d’y consacrer un épisode, il en a fait un film.

Hidden Kingdoms: grandeurs d’un petit monde

Grâce à une mise en scène et des effets spéciaux dignes d’un film à grand déploiement, Hidden Kingdoms transcende le simple documentaire, pour offrir un point de vue palpitant sur la vie des petites bestioles.

Fantasia – Récit d’une vengeance ni tout à fait noire, ni tout à fait blanche

Un père doit venger son fils : c’est la tâche à laquelle s’affaire Nils après la mort suspecte de son garçon. Derrière des propos surutilisés au cinéma, In Order of Disappearance apporte un souffle intéressant au genre, en illustrant un récit dans lequel un père flegmatique côtoie des trafiquants de drogue et qui regorge de meurtres sanglants… et de neige. Beaucoup de neige!

Monty Python tire sa révérence

La der des der, pour la route. Les Monty Python, sans doute le plus mythique des groupes d’humoristes – certainement les plus mythiques des Britanniques réussissant à nous arracher un sourire – étaient de retour sur scène pour clore 45 ans de carrière, avec Monty Python Live (mostly), retransmis dans quelques cinémas Cineplex du Québec.

Fantasia – Hybride d’un genre actuel

Fantasia présentait en première québécoise le film Boyhood (Jeunesse) du cinéaste texan Richard Linklater (Dazed & Confused, Before Sunrise, Fast Food Nation) une œuvre, c’est le cas de le dire, au parcours atypique orchestré sur douze années. Ours d’argent du meilleur réalisateur à la Berlinale 2014, Boyhood est la possibilité de voir grandir et/ou vieillir les acteurs formant à l’écran une famille recomposée moderne, de l’orée des années 2000 à ce jour.

Zoofest - Le tournoi d’humour El Drole couronne son champion

Dimanche soir à Montréal, une lutte humoristique à saveur mexicaine s’est jouée afin de couronner l’ultime gagnant du tournoi El Drole. Dans cet affrontement viril et sans merci, le public a le dernier mot pour choisir qui des quatre vainqueurs des éditions précédentes mérite ce prestigieux titre.

Zoofest – Un détour par l’absurde

En humour, l’absurde est souvent la meilleure méthode pour désarçonner le spectateur. Une situation étrange, un punch bien placé, et l’on s’écroule de rire. Pas facile de faire mouche à tous les coups, cependant. Voilà néanmoins l’objectif que s’étaient donné un groupe d’humoristes, samedi soir, dans le cadre du Gala de l’absurde présenté au Zoofest.

Fantasia – Cybernatural, le monstre qui venait du web

La cyberintimidation, c’est mal. Voilà, en gros, le message du film Cybernatural, drame d’horreur présenté dimanche soir en première mondiale à Montréal dans le cadre du Festival Fantasia. Construit sur le point de vue de l’ordinateur d’une adolescente, le long-métrage offre quelques bonnes tranches de rigolade, mais le côté horreur est quelque peu étouffé par l’aspect légèrement surfait de l’ensemble.

Wish I Was Here: le genre de film que l’on voit un peu trop souvent

Cela aura pris une décennie avant que Zach Braff réalise le film succédant à son très apprécié Garden State, par le biais d’un autofinancement grâce à l’appui notable de ses admirateurs. C’est peut-être ce qui expliquerait la volonté d’avoir fait un film sur mesure, dans le but de plaire au plus large public possible, plutôt qu’une oeuvre volontairement sincère.

Zoofest – Un spectacle de finissants réjouissant et inégal

Ils sont entrés sur scène vêtus de chemises blanches et de bretelles noires, scandant à la manière d’une chorale leur unicité et leurs différences. Après deux années passées à l’École nationale de l’humour, le temps est enfin arrivé pour la cohorte 2014 de montrer ce qu’elle a dans le ventre.

Zoofest – L’hilarant cauchemar de Charles Beauchesne

Le Théâtre Sainte-Catherine accueille, en fin de soirée, les élucubrations étranges et franchement particulières de Charles Beauchesne, qui présente sont spectacle Bienvenue dans mon cauchemar, dans le cadre du Zoofest, cuvée 2014. Avec un mélange de « gros stand up sale » et de blagues plus subtiles, Beauchesne offre une performance efficace, bien que légèrement brouillonne.

Zoofest – La minute de tous les possibles

Dimanche soir concluait la deuxième et dernière édition de 60 humoristes en 60 minutes aux Katacombes. Un spectacle où tous les moyens sont bons pour sortir du lot et arracher quelques rires au public.

Littérature – La Mort en six coups

L’Islande, terre de froid et de fureur volcanique: mais terre, aussi, d’un duel légendaire dans l’histoire des échecs. En cette année 1972, le Soviétique Spassky affronte l’Américain Bobby Fischer dans ce qui fut sans doute l’un des duels les plus marquants de ce sport. Pourtant, ce qui préoccupe la commissaire de police, dans ce nouveau roman d’Arnaldur Indridason, c’est plutôt l’assassinat, en plein cinéma, d’un jeune homme qui enregistrait les bande-son.

Begin Again: la sincérité dans les silences, l’émotion dans les chansons

John Carney provient de l’Irlande et nous a offert en 2006 l’inoubliable Once, un film d’une justesse infinie sur le hasard heureux de deux âmes esseulée qui profitaient de leur malheur pour faire briller leur talent et leur créativité. Un petit bijou d’ailleurs auréolé de l’Oscar de la meilleure chanson.

Montréal complètement cirque: une belle édition se termine

La cinquième édition du festival Montréal complètement cirque s’est achevée dimanche après 12 jours de festivités et une très belle programmation. Même si la pluie s’est invitée lors de l’ultime journée, il aura été possible d’en profiter jusqu’à la fin. Voici un résumé de la dernière partie du festival.

Montréal complètement cirque – Un espace simple pour un spectacle complexe

Le but de la compagnie australienne Gravity & Other myth était de créer avec A Simple Space un spectacle viscéral plutôt que cérébral. Pari réussi: les huit artistes présents sur la scène exécutent une multitude d’acrobaties en étant très proches du public. Impressionnant.

Fantasia met le paquet pour son passage à l’âge adulte

Le festival de films Fantasia fête son passage à la majorité. Hé oui, ce qui est sans doute l’événement cinématographique montréalais le plus bigarré, le plus étrange qui soit célèbre ses 18 ans d’existence en 2014, et a sorti plusieurs grands noms de son chapeau pour souligner l’occasion.

Juste pour rire – Laisse-moi rire de ta première fois

Ça se tapait la cuisse et riait à gorge déployée, mercredi soir au Monument national. Et pour cause: comment ne pas s’esclaffer devant quatre acteurs de talent qui racontent des premières relations sexuelles dans un feu roulant de sketchs? Si notre enthousiasme a semblé un peu moindre que celui des 800 spectateurs, Ma première fois remplit sa mission de divertissement et fait réfléchir… une ou deux fois.

Montréal complètement cirque – Les flots circassiens de la Maison Théâtre

Chaque année, le festival Montréal Complètement Cirque présente au moins un spectacle mettant en vedette des personnages clownesques. Les clowns n’ayant pas trop la côte en ce moment par rapport aux autres disciplines, le festival a réussi jusqu’à maintenant à montrer que ce genre est loin d’être désuet par une bonne sélection de numéros. Cette cinquième édition y parvient encore grâce à Île O’ de la compagnie française Barolosolo.

Montréal complètement cirque – Le Rendez-Vous de Krin Haglund

Krin Haglund est une artiste de cirque accomplie. Après avoir été l’ange en tête d’affiche du spectacle Rain du Cirque Éloïze et avoir joué pour la compagnie Finzi-Pasca et les 7 doigts de la main, elle a décidé de créer son spectacle solo The Rendez-Vous afin de pouvoir exprimer sa créativité.

Satisfait de son bilan, le Festival de jazz craint pour l’avenir

Le rideau est tombé pour une dernière fois sur la 35e édition du Festival international de Jazz de Montréal, et les organisateurs se disent plus que satisfaits des résultats. Au total, l’équipe du festival fait état de deux millions de visiteurs pendant les 11 jours de l’événement, qu’ils s’agissent de Montréalais découvrant ou redécouvrant le festival ayant pris fin lundi, ou encore de touristes venus pour apprécier la musique.

Montréal complètement cirque – Trois spectacles pour combler votre soif de voltige

À mi-parcours du festival Montréal Complètement Cirque, voici une petite sélection des spectacles à voir en ce moment.

Montréal complètement cirque – Des spectacles pour tous

La programmation variée du festival permet de présenter une grande diversité des arts du cirque. Chaque spectacle est différent, aucun ne se ressemble. Si le spectacle sous chapiteau de Midnight Circus est parfait pour les familles et les jeunes enfants avec sa grande variété de numéros, la compagnie Le Montfort prend comme point de départ de son spectacle un accident tragique en se basant uniquement sur l’acrobatie.

Montréal complètement cirque – Les 7 doigts en grand

Pour célébrer leur 10 ans d’existence, les 7 doigts ont créé un tout nouveau spectacle pour l’ouverture du cinquième festival Montréal complètement cirque – en seulement 25 jours. Les attentes étaient élevées et une fois de plus les 7 doigts n’ont pas déçu: ils présentent une création magnifique et dynamique dans une mise en scène nouvelle et impressionnante.

Littérature – La Mort en visite en Irlande du Nord

L’Irlande du Nord de Sam Millar n’a rien de bien réjouissant. L’univers de l’auteur de romans policier, tel que décrit dans Les chiens de Belfast est tout sauf rigolo: la pluie, le froid et les passages répétés de la Grande Faucheuse n’ont rien d’attirant pour le voyageur occasionnel. Mais Karl Kane est tout sauf un voyageur occasionnel.

Montréal complètement cirque: feu vert à la cinquième édition

La cinquième édition du festival Montréal Complètement Cirque a officiellement débuté ce 2 juillet avec la parade, qui a rassemblé les artistes devant jouer dans les différents spectacles à l’affiche, ainsi qu’avec le spectacle extérieur intitulé Babel Remix.

Songza passe chez Google

Le géant de la recherche en ligne Google a annoncé mardi qu’il mettait la main sur le service de diffusion de musique Songza, dans ce qui est sa plus récente démarche visant à prendre de l’expansion dans le marché encore en développement de la musique en ligne.

Une dernière tournée pour The Who

Le célèbre groupe de rock The Who a annoncé les premières dates d’une tournée pour leur 50e anniversaire, The Who Hits 50, tournée qui pourrait bien être leur dernière en carrière. Le band s’arrêtera en novembre et décembre dans plusieurs villes britanniques, patrie d’origine du groupe, avant de traverser l’Atlantique et de visiter divers endroits en Amérique du Nord en 2015.