Navigation : À la une

À la une
1

Le piratage a coûté 14 milliards au pays

Mieux vaut prévenir que guérir: les entreprises canadiennes ont déboursé la coquette somme de 14 milliards de dollars, l’an dernier, pour se protéger des attaques d’éventuels pirates informatiques, ou pour se remettre d’une intrusion numérique. Une compagnie d’ici sur cinq a d’ailleurs été victime d’une attaque l’an dernier.

À la une
0

Les RIDM chassent les dragons pour leur 21e édition

Ironisant au sujet de l’émission télévisée Dans l’œil du dragon, l’équipe des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) a présenté le 17 octobre la programmation de leur édition 2018, qui se déroulera du 8 au 18 novembre, en ciblant la tournure managériale du politique d’ici et d’ailleurs.

À la une
1

Chapitres de la chute: virée folle au pays du capitalisme

« On ne raconte pas le capitalisme en 15 minutes », lançait, goguenard, le directeur artistique du Théâtre de Quat’Sous, Olivier Kemeid, avant le début de Chapitres de la chute, dont la première avait lieu jeudi soir sur les planches de l’institution culturelle de la rue Roy. À preuve, ce marathon théâtral de quatre heures sur les origines et l’éventuelle disgrâce de Lehman Brothers, institution financière qui s’est retrouvée au coeur de la crise financière de 2008.

À la une
2

Faire des provisions pour la fin du monde? Non, pour le Brexit!

Ses armoires sont remplies de pâtes, de riz et de couscous – assez pour nourrir une famille de cinq pendant des semaines. Des plats en plastique débordent de médicaments, et dans le jardin de sa maison de quatre chambres, on trouve un réservoir de plusieurs centaines de litres d’eau.

À la une
1

Sommes-nous « envahis » par les réfugiés? Pas du tout!

L’immigration est devenue un enjeu électoral dans plusieurs pays, voire une obsession pour certains gouvernements. À entendre des politiciens comme Donald Trump aux États-Unis ou Matteo Salvini en Italie, on pourrait conclure qu’une catastrophe est en devenir: leur pays serait en train d’être submergés par des vagues d’immigrants hostiles ou de réfugiés dangereux.

À la une
0

Le doigt sur la gâchette avec Call of Duty: Black Ops 4

Il y a de ces jeux qui correspondent exactement à l’idée qu’il est possible de s’en faire. Développé par Treyarch et les gens de Beenox, à Québec, Call of Duty – Black Ops 4 est un jeu de tir à la première personne multijoueurs qui devrait plaire, hé bien, aux amateurs de Call of Duty.