Tinder, le coup de pouce aux infidèles

1

La populaire application de rencontres Tinder vise à aider les gens à jeter les bases de nouvelles relations. Mais pour plusieurs jeunes adultes, le logiciel aide également les gens déjà en couple à tromper leur partenaire.

Le bon côté de la chose? Tinder permet aussi de repérer plus facilement les gens se permettant des indiscrétions romantiques et sexuelles.

Dana Weiser et Sylvia Niehuis, membres du département Department of Human Development and Family Studies de l’Université Texas Tech, ont récemment publié une étude démontrant qu’un grand nombre d’étudiants universitaires utilisaient Tinder pour rencontrer ce qu’elles qualifient de « partenaires supplémentaires » – soit un partenaire se situant à l’extérieur d’un couple formé avec un partenaire stable. L’étude, qui a impliqué des collaborateurs supplémentaires, a été publiée dans le magazine scientifique Personality and Individual Differences.

« Il y a quelques années, l’une de mes étudiantes a raconté une anecdote selon laquelle elle était tombée sur le copain d’une amie sur Tinder, et qu’elle n’était pas sûre si elle devait avertir l’amie en question », a indiqué Mme Weiser, qui est professeure adjointe. « Et donc, si Tinder peut sembler être une solution facile pour rencontrer des partenaires potentiels, le risque d’être découvert est élevé. »

Parmi les 550 étudiants de premier cycle qui ont participé à l’étude, 12,5% d’entre eux avaient passé du temps avec quelqu’un rencontré sur Tinder, 17,1% avaient échangé des messages via l’application, 8,9% avaient eu des relations intimes, et 7,2% ont dit avoir eu des relations sexuelles avec une personne rencontrée sur Tinder pendant qu’ils se trouvaient au sein d’une relation romantique exclusive.

« Nous savons que l’infidélité est répandue chez les adultes d’âge universitaire, alors qu’ils vieillissent et en apprennent davantage sur les relations, sans oublier le fait qu’il existe plusieurs opportunités », mentionne Mme Weiser.

« Nos résultats s’inscrivent dans la foulée de précédents travaux, et portent à croire que Tinder pourrait être l’un des principaux moyens employés par les étudiants universitaires pour rencontrer des partenaires supplémentaires. »

Trop de risques

Ironiquement, bien que les données indiquent que les étudiants utilisent Tinder pour satisfaire leur désir d’indiscrétions, plusieurs des mêmes participants à l’étude estiment que Tinder n’est pas nécessairement le bon outil pour agir de la sorte.

« Les participants étaient indécis quant à savoir si Tinder est une façon efficace de rencontrer ces nouveaux partenaires », poursuit Mme Weiser. « Cela pourrait s’expliquer par le fait que s’il est facile de rencontrer de nouvelles personnes via Tinder, il peut également être très facile de se faire prendre la main dans le sac, alors qu’une certaine proportion de nos participants ont aussi dit avoir vu des gens, sur Tinder, qui étaient déjà en couple. »

Dans le cadre de leur étude, Mmes Weiser et Niehuis ont isolé deux traits de personnalité qui, disent-elles, pourraient prédire la possibilité qu’une personne trompe son ou sa partenaire: la volonté d’avoir des relations sexuelles à l’extérieur d’une relation stable, et la volonté d’être infidèle – en termes clairs, si une personne sait qu’elle ne sera pas prise la main dans le sac, est-elle prête à être infidèle?

« Nous nous attendions à ce que ces traits de personnalités qui permettent de prédire l’infidélité en personne soient aussi associé à l’infidélité sur Tinder », mentionne Mme Weiser. « Nous avons découvert que ces traits étaient plus efficaces que si nous nous étions appuyées sur le genre des participants. En fait, les hommes et les femmes étaient particulièrement similaires lorsque nous avons tenu compte de la personnalité. »

Les chercheuses ont précisé qu’il n’était pas possible d’établir clairement si Tinder fait s’accroître le taux d’infidélité, ou si l’application permet simplement aux gens de disposer d’une façon supplémentaire pour rencontrer des partenaires additionnels.

« Il y a des avantages et des inconvénients à toute technologie », poursuit Mme Weiser. « Nous savons que la technologie a permis d’améliorer les relations de diverses manières: les couples peuvent communiquer sur de longues distances, et vous pouvez rencontrer de nouvelles personnes à l’extérieur de votre cercle de connaissances, ou des gens qui partagent des intérêts précis. L’un des inconvénients, c’est que cette technologique peut également faciliter l’infidélité. »


En complément:

Être sans-abri dans une société sans argent comptant

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca