Emmanuel Bilodeau vient s’offrir en toute intimité dans votre salon

0

Beau petit travail de famille fortement personnel que Emmanuel Bilodeau offre et s’offre en ajoutant une nouvelle corde à son arc de possibilités en s’appropriant le métier d’humoriste. Le résultat, plutôt inégal, sera reçu de façon différente selon les publics, tout dépendant l’affection et la tolérance qu’on accorde au comédien, comme lui-même le prévient dans son introduction sur le DVD.

Pour beaucoup, le métier d’humoriste a des allures thérapeutiques alors que l’artiste en profite pour étaler au grand jour ses démons et ses réflexions pour tenter de rejoindre son audience en espérant que ceux-ci s’y reconnaissent et partagent avec lui ses fous rires. L’autodérision étant souvent de mise, Emmanuel Bilodeau met certainement sa personnalité névrotique au-devant et n’a pas envie de réinventer la roue.

C’est donc dans une succession de tableaux faisant miroiter ses tranches de vie passées ou actuelles que Bilodeau se livre et se confie. Ses enfants, ses frères et ses sœurs, son enfance, ses manies, ses obsessions et, bien sûr, de la politique, comme quoi beaucoup de sujets passent au tordeur. Pour ne pas délaisser ses aptitudes de comédien, il s’amuse également à incarner des personnages et à se mettre dans des situations du quotidien.

Si l’on sourit au fait que sa femme Édith Cochrane a assuré la mise en scène, on regrette un peu que le tout, très simpliste, a des airs amateurs, semblant trop calculé dans l’apparition des accessoires ou le côté prévisible de diverses chutes.

Là où Bilodeau trouve sa meilleure force, c’est certainement dans son habileté à jouer avec la langue et les mots, donnant droit à des images fortes et à des tournures d’expression qui nourrissent carrément l’imaginaire.

L’intérêt est toutefois loin d’être constant et on n’aurait probablement pas pu aller au-delà des 83 minutes du spectacle, puisque cela finit par tourner un peu en rond sans vraiment posséder de lignes directrices. Néanmoins, pour ceux qui veulent se laisser emporter par son quotidien, ils prendront certainement plaisir à écouter ses grands talents d’orateur et de conteur, l’artiste étant aussi activiste et porte-parole à ses heures. Il reprend d’ailleurs une version retravaillée de son discours toujours aussi efficace où il laisse débouler des mots liés ou non, attaquant notamment le bilinguisme et la culture au passage.

Sur le DVD, on retrouve un unique supplément intitulé Manu à nu, un court segment d’une dizaine de minutes où Emmanuel Bilodeau remet son processus créatif en question et parle de son spectacle.

Au final, le One Manu Show s’adresse d’abord aux fans de la première heure, mais aussi à ceux qui aimeraient découvrir et redécouvrir l’artiste. Ensuite, le temps dira s’il y a un avenir d’humoriste ici ou si ce petit désir passager n’aura droit qu’à une seule tentative avant de retourner vers des terrains beaucoup plus familiers.

4/10

Le DVD du One Manu Show est disponible depuis le 24 octobre dernier.

Partagez

À propos du journaliste

Jim Chartrand

Jim Chartrand est bachelier de l’Université de Montréal en Études cinématographiques. Il gère également un département Superclub d’une succursale Vidéotron. Et il adore la culture avec le plus grand C que vous pouvez imaginer.

En fait, s’il n’avait pas autant de fatigue de sa sage vie remplie, il consommerait encore davantage de ces nombreuses drogues de l’art et du divertissement pour mieux vous en parler. Puisque avouons-le, rien ne lui fait plus plaisir que de conseiller et guider les autres, même si ses avis ne font pas toujours l’unanimité.

Il se fait donc un plaisir semaine après semaine de vous offrir des textes sur tous plein de sujets qui le passionnent entre un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, et…