Navigation : vie de banlieue

Il n’y pas de fin heureuse, dans Rodéo. Le roman d’Aïko Solovkine, d’abord écrit en Belgique, en 2016, puis publié cette année au Québec, du côté de chez Quai no 5, raconte clairement et directement les travers de la vie de banlieue, de l’existence dans les zones laissées de côté par la mondialisation. Et les bons côtés, là-dedans? Quels bons côtés?

« Dis-lui que je l’aime! », lance André à son fils, en parlant de sa femme, qui est au bout du fil. « Mais qu’elle aille chier », pensera encore le père de famille. Cette déclaration et cette réflexion viennent particulièrement bien résumer Travers l’autoroute, une bande dessinée de Sophie Bienvenu et Julie Rocheleau tout juste lancée aux éditions La Pastèque.