Navigation : sel

Un peu partout dans le monde, l’activité humaine y contribue: la construction de barrages, le pompage des nappes d’eau souterraines, les eaux de drainage des exploitations minières et les sels de déglaçage des routes.

Les achats hebdomadaires de produits gras, riches en gras saturés et sucrés ont reculé chez les ménages londoniens exposés aux restrictions publicitaires, comparativement aux autres ménages, avec des reculs de 6,5 %, 7,3 % et 10,5 % respectivement.

Le climat nordique nous pousse à saler les routes en hiver afin de les rendre sécuritaires. Un déversement qui se poursuit souvent l’été pour limiter la poussière des voies les plus fréquentées. Or, depuis de nombreuses années, les chercheurs ciblent ces sels d’épandage comme étant nocifs, non seulement pour les écosystèmes des bords des routes, mais aussi pour les milieux humides.