Navigation : rencontre

Les résultats ont démontré que dans le contexte du clavardage tournant au flirt, les participants fantasmaient davantage à propos des partenaires alternatifs, et exprimaient davantage de désir envers ceux-ci.

Un groupe de 50 pays dits « vulnérables » (Climate Vulnerable Forum) aux changements climatiques a publié un rapport estimant que d’ores et déjà, les pertes liées au climat et aux désastres naturels depuis 20 ans auraient fait perdre 20 % de leur croissance économique à ces pays.

Certains y verront peut-être un incitatif pour se faire vacciner: sur l’application de rencontre Tinder, les mots « vaccin » ou « vacciné » ont augmenté de 258% entre septembre et décembre.

Le temps n’est plus aux accusations de manque de transparence, aux allégations infondées sur la possible origine du nouveau coronavirus dans un laboratoire américain ou chinois, ou encore aux rumeurs sur la course folle pour s’assurer qu’un État, plus qu’un autre, obtienne la plus grande part des premiers vaccins qui seront produits contre la COVID-19: les 194 pays membres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont adopté mardi une résolution réclamant une « évaluation indépendante » de la réponse internationale, en plus d’exiger que le futur vaccin soit distribué de façon « équitable ».

Les sites et applications de rencontre occupent depuis plusieurs années une place importante dans la vie sentimentale des adultes. Et si l’expérience s’est avérée positive pour la plupart des utilisateurs, une enquête du Pew Research Center révèle que pour plusieurs d’entre eux, et plus spécialement les jeunes femmes, les conséquences de ces services sont bien réelles.

Si l’ours polaire figure dans l’imaginaire populaire en bouc émissaire de la fonte des glaces dans l’Arctique, une pluralité de cultures méconnues y prend place dont la variété linguistique se chiffre à sept langues. La table ronde internationale de la création, de la diffusion et de la recherche sur le Nord et l’Arctique se déroulant les 5, 6 et 7 avril organisée par la Chaire de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) vise à faire connaître les différents projets en lien avec cette zone circumpolaire.