Navigation : rayons UV

En migrant dans les pays du nord de l’Europe, les Homo sapiens ont été confrontés à des pays moins ensoleillés et à des journées plus courtes, leur peau plus sombre a dû être remplacée progressivement par une peau plus pâle, absorbant donc davantage de rayons UV, produisant donc davantage de vitamine D.

Le danger des rayons UV est souvent sous-estimé, surtout par une belle journée entre amis. Des chercheurs de Seattle travaillent donc à développer des tatouages temporaires qui, affirment-ils, réduiraient les risques de coups de soleil.