Navigation : piano

Musique
0

Musique – Un Schubert un peu mièvre

Il y a quelques jours à peine, la maison Analekta publiait le 2e volume de l’intégrale des sonates et œuvres majeures pour piano de Schubert, par le pianiste Mathieu Gaudet, sous le titre Schubert – Dernières inspirations. Ce deuxième volume comprend la Sonate no. 3 en mi majeur, D. 459,  Ungarishe Melodie, D. 817 et Drei Klavierstücke, D. 946 et porte le numéro de catalogue An 29182.

Musique
1

Musique – La douceur sucrée de Dawn Davi

Comme une caresse: il n’y a pas beaucoup d’autres mots pour décrire Sweet Apple, le nouvel album de l’auteure-compositrice-interprète torontoise Dawn Davi. Le disque, lancé à la mi-mars, donne l’occasion de reprendre son souffle, entre deux grands titres sur l’affaire SNC-Lavalin et le projet de loi sur la laïcité de l’État.

À la une
2

Pierre Lapointe et la déprime salutaire au Théâtre Outremont

Le concert sera déprimant: qu’on se le tienne pour dit! Et pour cause, c’est l’auteur-compositeur-interprète Pierre Lapointe lui-même qui le dit. Pour l’une des dernières représentations de la tournée accompagnant la sortie de son plus récent album, La science du coeur, l’artiste s’est payé un concert doux-amer au Théâtre Outremont.

Musique
2

L’orchestre Mariinsky de Saint-Pétersbourg: grande visite à la Maison symphonique.

L’orchestre Mariinsky arrivait tout droit de Saint-Pétersbourg samedi soir dernier à la Maison symphonique, et ce serait un euphémisme que d’affirmer que le public montréalais les attendait de pied ferme. À l’occasion de ce concert hors-série, l’OSM prenait une pause afin de céder les planches à cet orchestre mythique de l’histoire de la musique moderne.

Musique
1

Louis Lortie joue Chopin: chute libre en apesanteur

Le public de la Maison symphonique a été englouti sous une avalanche de notes mercredi soir dans le cadre d’un récital attendu du pianiste québécois Louis Lortie. Ainsi pourrait-on succinctement résumer ce concert-spectacle durant lequel le prodigieux pianiste, reconnu internationalement pour ses interprétations de l’œuvre de Chopin, nous aura tenus en haleine durant plus de deux heures.