Navigation : panama papers

À la une
1

Coalition dans le brouillard en Islande

Un an après les dernières élections législatives du 29 octobre 2016 en Islande et dix mois après que la dernière coalition tripartite ait formé le gouvernement islandais le 9 janvier, les résultats aux élections du 28 octobre risquent de plonger les politiciens dans un nouveau casse-tête d’alliances afin d’administrer cette société en mutation.

Europe
0

Premier ministre, fraudeur et fondateur d’un think tank sur le futur

Quelques mois après la défaite électorale de son parti, l’ex-premier ministre de l’Islande et tête d’affiche du scandale des Panama Papers, Sigmundur Davíð Gunnlaugsson revient en politique, rapporte le webzine islandais Reykjavik Grapevine le 30 mai. Son think tank a pour objectif de régler les problèmes du pays.

Europe
0

Une nouvelle coalition de droite gouverne l’Islande

Le 9 janvier, les Islandais ont appris que la nouvelle coalition sera formée par les conservateurs du Parti de l’indépendance, le nouveau parti libéral Viðreisn et le parti de centre représentant les employés de l’État, Bright Future. La corruption pèse toujours sur l’Islande.

À la une
0

Quand la classe économique s’embrouille

L’économiste Joseph Stiglitz a renoncé à la commission d’enquête sur les « Panama Papers » vendredi, d’après Reuters, alors que l’ex-gouverneur de la banque d’Angleterre, Mervyn King analyse la campagne du Brexit dans le New York Review of Books, à paraître le 18 août. Le manque de transparence est une chose, mais le fait qu’une élite s’aliène l’ensemble des citoyens en est une autre.

Politique
0

Reykjavík – Soirée à l’ambassade de Rockall

À la suite de la condamnation de quatre banquiers responsables du krach de 2008, de la démission du premier ministre mêlé au scandale des Panama Papers et de l’élection de juin mettant un terme aux 20 ans de présidence d’ Ólafur Ragnar Grímsson, le contexte politique islandais devient propice à une nouvelle forme de gouvernance. Lors de son séjour, Pieuvre.ca a exploré la capitale des 330 000 Islandais.