Navigation : ouragan

Voilà sept ans que la tempête Sandy a paralysé New York, pourtant connue pour son activité incessante. De fortes marées et une puissante tempête, soit les importants volumes d’eau qui se sont accumulés devant Sandy alors qu’elle se déplaçait, se sont combinées pour inonder le bas de Manhattan sous plus de deux mètres d’eau, faisant 53 morts et provoquant pour environ 19 milliards de dollars en dégâts, et ce uniquement à New York. Comment se protéger contre une telle catastrophe?

À une époque où l’on aime beaucoup les records, l’ouragan Dorian en a battu plusieurs au moment de son passage au-dessus des Bahamas pendant les trois premiers jours de septembre.

Acheter le Groenland et lancer des bombes nucléaires pour stopper les ouragans. Qu’ont en commun ces deux déclarations controversées de Trump? Un état des connaissances ancré dans le passé. Il fut un temps, il y a 50 à 100 ans, où ces idées auraient peut-être été prises en considération.

L’aquarelle étant cette peinture légère sur papier avec des couleurs délayées dans de l’eau, le documentariste russe Victor Kossakovsky a troqué le pinceau pour la caméra afin de tourner Aquarela (2018). Documentaire filmé en 96 images-secondes et captant les sons des milieux aquatiques, les violoncelles du groupe de heavy métal finlandais Apocalyptica viennent amplifier le tout.

« J’ai toujours pensé que les changements climatiques étaient un paquet d’idioties, mais à présent, je pense vraiment que c’est en train d’arriver. » C’est ce que déclarait cette semaine au Washington Post une nommée Margie White, « partisane de Trump de 65 ans » et surtout, résidente d’une région de Caroline du Nord touchée par l’ouragan Michael, moins d’un mois après l’ouragan Florence.

Vingt-quatre heures après avoir touché le continent, l’ouragan avait déjà fait plus de 300 blessés, après avoir laissé plus de 60 morts dans son sillage. Il ne s’agit pas de celui qui a frappé la Caroline du Nord, et dont parlent tous les médias nord-américains, mais de celui qui, après avoir traversé les Philippines vendredi, a frappé la côte chinoise dimanche.

En 2012, des politiciens de la Caroline du Nord votaient une loi interdisant à l’océan Atlantique de monter de plus de 37 centimètres, ou 15 pouces. Pas de chance, il semble que l’ouragan Florence n’ait pas reçu le mémo.

Six semaines après l’ouragan Maria, plus de 70% de la population du territoire américain de Porto Rico est sans électricité et beaucoup n’ont toujours pas accès à l’eau courante, ce qui facilite la transmission de maladies comme la leptospirose.