Navigation : mort

On sait déjà que le pourcentage de décès de la COVID-19 est supérieur à celui de la grippe. Mais pour ceux qui trouveraient malgré tout que ce taux de mortalité est peu digne d’intérêt, qu’en est-il des impacts directs et à long terme de la maladie, qui la distinguent de la grippe saisonnière? Le Détecteur de rumeurs fait le point.

Les écoles ferment, les spectacles sont annulés, les gens sont invités à réduire leurs déplacements et à garder leurs distances… Combien de temps cela va-t-il durer? Le Détecteur de rumeurs explique que la réponse dépend de trois facteurs.

Qu’est-ce que le transhumanisme? Est-ce seulement la multiplication des méthodes technologiques pour améliorer, voire prolonger notre existence? Ou y a-t-il quelque chose de plus dans cette philosophie, quelque chose comme une nouvelle façon de voir le monde, de penser l’humanité? Dans son plus récent film, 2030, le réalisateur Johnny Boston s’intéresse à l’un des personnages les plus marquants de ce mouvement.

ll y a un virus qui frappe fort en ce moment, au point d’avoir enlevé la vie de 39 enfants aux États-Unis seulement. Et ce n’est pas le coronavirus venu de Chine, c’est la grippe.

Hilarante comédie sur un sujet particulièrement léger, Les filles et les garçons, présentée à La Licorne, permet au spectateur de passer un moment plus qu’agréable et de ressortir de l’institution culturelle sans aucune colère, aucune peine, et aucune désespérante sensation de froid à l’intérieur de soi.

Déni, colère, marchandage, dépression, acceptation. « Les 5 étapes du deuil » sont à ce point entrées dans la culture populaire qu’on a oublié qu’à l’origine, elles ne voulaient pas dire ce qu’on leur fait dire aujourd’hui, expliquent le Détecteur de rumeurs et l’Organisation pour la science et la société.

Une nouvelle analyse effectuée par des chercheurs du Oxford Internet Institute (OII), rattaché à l’Université Oxford, permet de prédire que les morts pourraient bien être plus nombreux que les vivants sur Facebook d’ici 50 ans, une tendance qui aura d’importantes implications en ce qui concerne la gestion de notre héritage numérique.

Un gros fumeur atteint d’un cancer généralisé, rendu au service des soins palliatifs du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (le CHUM), le lieu même où il est né 57 ans auparavant, voilà bien un sujet qui ne prête pas à rire. Pourtant, le texte très drôle de Denis Bouchard et son jeu d’acteur excellent parviennent à rendre la situation sinon joyeuse, du moins amusante. Et en cela, la pièce Le Dernier Sacrement est une réelle performance.

Pour le quatrième épisode de Rembobinage, vos deux cinéphiles favoris, Hugo Prévost et Jean-Simon Fabien, remontent à la lointaine année 2015 pour revisiter Demolition, un drame réalisé par nul autre que le cinéaste québécois Jean-Marc Vallée.