Navigation : microbes

Au moment où le robot Perseverance, de la NASA, entame sa recherche de traces de vie à la surface de Mars, une nouvelle étude suggère que le sous-sol martien pourrait être un bon endroit où trouver de la vie extraterrestre sur la planète rouge.

Plus d’un million de gènes répartis dans quelque 300 différentes espèces de bactéries: c’est une partie de ce que contient un vagin typique, selon le décodage du microbiome le plus détaillé à ce jour. 

Trois milliards et demi d’années: c’est le nouveau record mondial pour un microbe. En fait, cette annonce, parue récemment dans la revue Geology, confirme un record plutôt qu’elle n’en bat un: à quelques reprises dans la dernière décennie, des chercheurs ont annoncé la découverte de traces fossilisées de microbes aussi anciennes (et même un peu plus anciennes, jusqu’à 3,7 milliards d’années au Groenland).

Un des grands mystères des premiers âges de l’évolution de la vie tourne autour de la mitochondrie: cette structure à l’intérieur de nos cellules est souvent considérée comme la lointaine descendante d’une bactérie qui, il y a trois milliards d’années, s’est jointe à une plus grosse bactérie. On a peut-être, pour la première fois, identifié une bactérie vivante qui ressemble à ce lointain ancêtre.

Des restes d’animaux à un kilomètre sous la glace de l’Antarctique, dans un lac qui était coupé du reste du monde depuis plusieurs milliers d’années? C’est une des surprises qui attendait ceux qui sont devenus, pendant le temps des Fêtes, les premiers à forer jusqu’à ce lac.

Une nouvelle étude révèle l’existence de preuves selon lesquelles Mars a déjà probablement disposé d’amplement d’énergie chimique pour que des microbes puissent vivre sous sa surface.