Navigation : metoo

Cinéma / Télévision
0

The Assistant, le poste de rêve qui tourne au cauchemar

Jane pensait avoir trouvé le poste par excellence pour lancer sa carrière dans le milieu cinématographique: celui d’assistante d’un magnat de la production, à New York. Sans surprise, cependant, The Assistant, un film de Kitty Green, évoque les pires penchants d’une industrie mise à mal par les nombreux scandales de l’ère #MeToo.

Technologie
0

Former des algorithmes pour débusquer les trolls

Des chercheurs de l’Université Caltech ont démontré que des algorithmes d’apprentissage machine peuvent surveiller des conversations sur les médias sociaux à mesure que celles-ci évoluent; cela pourrai un jour s’avérer être une façon efficace (et automatique) pour détecter les trolls en ligne.

Cinéma / Télévision
1

Paterno, ou le prix du silence

Barry Levinson nous replonge au cœur d’un scandale d’abus sexuel ayant secoué l’Université Penn State et tout le milieu du sport universitaire en 2011, avec le téléfilm biographique Paterno.

Théâtre / Cirque
0

Théâtre contre l’ignorance, au Fringe

Chaque année, le festival Fringe St-Ambroise donne à voir de tous types de performances. C’est avant tout une plate-forme fantastique pour la relève artistique et théâtrale. À cette occasion, La Débarque, pièce dramatique de Thierry Leblanc, mise en scène par Pénélope Deraîche-Dallaire, prenait le Studio Jean-Valcourt d’assaut, au Conservatoire d’art dramatique de Montréal.

Jeux vidéo
2

The Seven Deadly Sins: Knights of Britannia, un jeu de très mauvais goût, surtout à l’heure du #MeToo

Dans la catégorie des affaires qui viennent nuire à l’existence, nous pouvons mentionner dans le désordre: les autocollants sur les tomates bien mûres, ramasser des dix sous sur une table lisse quand t’as pas d’ongle, le morceau archinécessaire d’un meuble que tu es en train de monter qui trouve le moyen de rouler directement en dessous de la bibliothèque de 300 livres qui te prendras deux heures à bouger, et te faire dire que le rendez-vous avec le technicien sera entre 8h00 et 17h00.

Société
0

#MeToo: en lutte contre la biologie de l’évolution?

Qu’est-ce qui explique que le mot-clic #MeToo ait eu, cette fois, un impact? Sans doute la force du nombre, qui a submergé la tendance à blâmer en premier les victimes d’agressions à caractère sexuel. Or, cet élan de solidarité est d’autant plus étonnant que le fait de blâmer les victimes aurait des racines profondément ancrées dans notre psychologie — et peut-être même dans la biologie de l’évolution.