Navigation : méthane

Environnement
0

Un record pour les émissions de méthane

La concentration de méthane dans l’atmosphère serait en augmentation. Bien qu’il soit encore difficile de séparer la part humaine de la part « naturelle » de ce gaz dans l’atmosphère, les observateurs constatent que le méthane avait atteint, en 2019, un niveau record de 1875 parties par milliard, plus de deux fois et demi ses niveaux d’avant l’ère industrielle.

Environnement
0

Méthane: attention aux dégels abrupts

Un dégel abrupt qui ne toucherait que 5% de l’Arctique se traduirait par au moins deux fois plus d’émissions de méthane que prévu, tout dépendant des portions du territoire où se produirait ce dégel. Gare aux sols qui sont gonflés par de la glace dure.

Science
1

Flatulences martiennes, la suite

La plus récente « bouffée » de méthane sur Mars, détectée la semaine dernière, est aussi la plus forte de toutes celles détectées jusqu’ici. Mais le fait qu’elle se soit dissipée aussi vite fait partie du mystère.

Science Une photographie de Pluton
1

Aller se reposer au bord du lac… sur Pluton

En moins d’un mois, deux nouvelles informations, séparées par des milliards de kilomètres, ont donné espoir à ceux qui espèrent trouver du liquide sur d’autres mondes. Et l’un de ces deux mondes est celui qu’on aurait jugé le plus improbable: Pluton.

Non classé De la glace avec des bulles sous la surface
0

Concentration imprévue de méthane dans l’atmosphère

Nouveau mystère concernant le réchauffement climatique: les fluctuations du méthane depuis 40 ans dans l’atmosphère terrestre. Ce gaz a augmenté de façon globale dans notre air sans explication précise. Sa présence s’est en outre stabilisée de 2000 à 2006 sans plus de raisons apparentes.

Environnement
1

La disparition des rizières pourrait empirer le réchauffement climatique

À travers la Chine, d’importants changements ont eu lieu sans que l’on s’en rende compte. Les rizières sont fréquemment remplacées à vitesse grand v par des étangs d’aquaculture pour produire davantage de protéines pour le nombre croissant de gens vivant sur la planète. Cette transformation pourrait avoir un impact inattendu sur le réchauffement climatique.

Environnement
0

Il est toujours possible de désamorcer la « bombe au méthane »

L’Arctique se réchauffe deux fois plus rapidement que le reste de la planète, ce qui provoque le dégel du pergélisol, gelé depuis des dizaines ou des centaines de milliers d’années, ainsi que le relâchement de méthane dans l’atmosphère, contribuant du même coup au réchauffement planétaire. Les conclusions d’une étude rassemblant entre autres des chercheurs de l’IIASA, l’Institut international pour l’analyse des systèmes appliqués, portent toutefois à croire qu’il est encore possible de neutraliser cette menace.

Science
0

Les centrales électriques sont-elles plus polluantes que prévu?

Une nouvelle étude publiée dans Environmental Science and Technology laisse entendre que les émissions de méthane provenant des centrales électriques fonctionnant au gaz naturel et des raffineries de pétrole pourraient être bien plus élevées que ce qui est présentement rapporté.