Navigation : loi 62

Comment s’opposer à la volonté du gouvernement caquiste de mettre un terme à un débat déchirant mêlant opportunisme et sentiment d’appartenance qui dure depuis une dizaine d’années? Pourtant, l’application du projet de loi 21 de même que les multiples réactions pour et contre ne se soucient pas de la souveraineté de l’État, rien à voir avec l’au-delà. 

Subissant les froncements de sourcils d’une ribambelle de politiciens et de journalistes canadiens, la charte des valeurs à la sauce libérale, la loi 62 serait indigeste. Par contre, mieux vaut se faire un lunch que de manger à la cafétéria du multiculturalisme si l’on se fie à l’essai Les pièges de la culture des hommes de lettres danois, Jens-Martin Eriksen et Frederik Stjernfelt, paru en 2008.