Navigation : journal

À la une
2

The Guardian mise sur les lecteurs… et gagne

La philanthropie, nouvelle pierre d’assise du journalisme? Au Royaume-Uni, le quotidien The Guardian annonçait récemment avoir dépassé la barre du million de lecteurs payants en ligne, obtenant du même coup suffisamment de fonds pour sortir la tête de l’eau. Une bonne nouvelle pour le milieu des médias, mais qui pourrait n’être qu’épistolaire.

À la une
0

Compressions à La Presse: les syndiqués appellent à l’aide

La longue saignée se poursuit: suite à la transition de la structure du journal La Presse vers un modèle fonctionnant maintenant entre autres grâce à la philanthropie, voilà que 37 des 500 employés du quotidien de la rue Saint-Jacques perdent leur poste. De quoi pousser l’intersyndicale de la Centrale des syndicats nationaux (CSN) à appeler Québec et Ottawa à l’aide.

À la une
0

Le Devoir lance son nouveau site web, à l’affût de la modernité

Mise en page plus aérée, structure adaptative en fonction de l’appareil utilisé, adoption de normes graphiques plus modernes… le quotidien indépendant Le Devoir lançait lundi un nouveau site web, dans le cadre d’une campagne de modernisation de ses diverses déclinaisons entamée depuis plusieurs années déjà. Entretien.

English
0

Germany: A Media Project to Help Refugees Support Refugees

In the small city of Tübingen, population 88,000, located in South Germany, a media project was created to help refugees produce news on their situation. As a volunteer who comes from the city, Andrea Schmitt collaborates with Pieuvre.ca to explain the project.

Société
0

Le Monde condamné pour diffamation de John Malkovich

Le Monde et deux de ses journalistes ont été condamnés vendredi pour diffamation pour avoir écrit que l’acteur américain John Malkovich détenait un compte caché en Suisse, a-t-on appris auprès des avocats de l’artiste et du journal.

Technologie
0

Lutter contre le racisme en publiant les commentaires haineux

L’histoire aurait pu n’être qu’un triste fait divers. Elle est en passe de devenir un symbole dans l’éternel débat sur la liberté d’expression sur les réseaux sociaux, et les recours, juridiques ou symboliques, qui existent face à la haine, la méchanceté et l’horreur en ligne, rapporte Le Monde.