Navigation : influence

« Je crois qu’il y a bien des gens qui louent leur logement et qui sont affectés par des politiques votées par leur conseil municipal, mais qui ne pensent pas à se lancer en politique. Mais ce sont des résidents de la communauté, et ils méritent que leur voix soit entendue. »

Les auteurs de l’étude ont avant tout pour but d’envoyer un message, qui s’applique aussi bien aux sciences sociales qu’aux sciences : l’importance que pourrait avoir le principe de « révision par les pairs en double aveugle », si on choisissait de l’implanter.

Une des pistes, autant pour le « surplus » que pour le « déficit » en période anxiogène, est un mécanisme inconscient qui, chez la femme, pousserait à une fausse couche lorsqu’un futur bébé aurait moins de chances de survivre dans son futur environnement.

En raison de la radicalisation croissante aux États-Unis, de l’appui en déclin en faveur des normes démocratiques, et l’augmentation de l’appui envers la violence politique, les inquiétudes à propos des biais politiques sur les médias sociaux sont valides, peu importe la taille des groupes qui afficheraient ces biais.

La partie est loin d’être gagnée pour l’administration Biden au Moyen-Orient, même si le nouveau président n’a pas perdu de temps pour clamer que « l’Amérique est de retour! ». Selon un récent rapport du Wilson Center, la Russie s’est solidement implantée dans cette région plus que volatile, et il faudra donc que Washington apprenne à contrer Moscou, tout en tenant compte des agissements d’Israël et de l’Iran.

L’influence des revues scientifiques « prédatrices » ou « frauduleuses », c’est-à-dire celles qui publient tout ce qu’on leur envoie moyennant un généreux paiement, n’est pas à sous-estimer: une enquête révèle qu’un grand nombre d’entre elles font toujours partie de la base de données scientifique Scopus, l’une des plus utilisées par les chercheurs.