Navigation : google car

Apple s’est immiscée dans le débat entourant la réglementation de la voiture autonome, se montrant enthousiaste pour le potentiel qu’offre ce moyen de transport automatisé et appelant les régulateurs américains à ne pas limiter les tests de ce type de véhicule.

Les voitures automatiques pourraient accroître l’utilisation de l’automobile, réduisant ou même éliminant les économies d’énergie et les avantages environnementaux mis de l’avant, révèle une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Leeds.

Le projet de conduite autonome d’Alphabet (Google) annonce plusieurs dizaines de postes disponibles sur son site web, avec une attention spéciale portée à l’expertise en termes de production manufacturière.