Navigation : énergie fossile

Les attaques non fondées de la semaine dernière contre les éoliennes gelées au Texas ont été jugées comme inévitables, puisqu’il s’agit d’un État pétrolier où les gouvernements successifs ont été ouvertement climatosceptiques. Pourtant, il y a 21 ans à peine, c’est le gouverneur d’alors, un certain George W. Bush, qui avait fièrement signé une loi visant à faire du Texas un chef de file de l’éolien.

Être climatosceptique signifie qu’on a davantage de chances d’être politiquement de droite, et d’être adepte d’une ou de plusieurs théories du complot: on a déjà pu apprendre cela de plusieurs études sociologiques depuis une dizaine d’années. Toutefois, ces études ont été réalisées en majeure partie aux États-Unis: qu’en est-il ailleurs?

Pour de nombreux politiciens, de Justin Trudeau à Emmanuel Macron, la transition vers des énergies plus vertes se fera sans diminution du niveau de vie. Faux ! Répond Sarah Cacoub. Dans son mémoire de maîtrise à HEC, Montréal, celle qui est désormais devenue consultante, conclut que la physique nous imposera de décroître.