Navigation : éditions du remue-ménage

Parler de sexualité n’est pas facile. Du moins, bien parler de sexualité: en comprendre les véritables tenants et aboutissants, déterminer ce qui fonctionne, ce qui cause de la peine ou de la douleur, que celle-ci soit physique ou mentale… Composante intrinsèquement liée à l’existence humaine, la sexualité demeure incomprise, nébuleuse, voire toxique pour certains. Dans l’essai Libérer la culotte, par récemment aux Éditions du remue-ménage, un groupe d’autrices tentent d’y voir plus clair. Pour elles-mêmes, d’abord. Mais aussi un peu pour nous.

Nous vivons dans un homme pensé par et pour les hommes. Fort heureusement, les tentatives de transformation de cette société résolument patriarcale depuis des siècles permet d’y aller d’une série de réflexions profondes sur les bases sur lesquelles s’appuient nos façons de fonctionner et d’agir. Le Boys Club, publié aux Éditions du remue-ménage, ouvre justement la porte à l’une de ces réflexions, menée ici de main de maître par Martine Delvaux.