Navigation : écrasement

La planète a retenu son souffle, mardi soir, alors que les Gardiens de la révolution, l’armée idéologique de l’Iran, ont revendiqué le tir d’une quinzaine de roquettes contre au moins deux bases irakiennes abritant des troupes américaines. Ni l’armée américaine, ni l’armée irakienne n’ont fait état de victimes, pas plus que l’armée canadienne, qui stationne des troupes dans le pays.

Au nord du cercle polaire, Mads Mikkelsen attend. Ou c’est plutôt son personnage de Overgard, pilote dans l’Arctique, qui attend les secours. Coincé depuis l’écrasement de son petit avion, il vivote du mieux qu’il peut en espérant être secouru dans le cadre du drame Arctic, lancé au Festival de Cannes, l’an dernier, puis en salles, cet hiver.

Deux tragédies en cinq mois impliquant des Boeing 737 ont fourni l’occasion de pointer les projecteurs sur des exemples d’interrelations pas toujours rassurantes entre science et politique. Des cas où des décisions de nature technologique qui devraient être uniquement basées sur des données probantes ont relevé, ultimement, de choix politiques.

Des enquêteurs indépendants se penchant sur la disparition du vol MH370 de Malaysia Airlines ont mentionné leur scepticisme à propos de la déclaration des autorités australiennes voulant qu’elles étaient confiantes quant à l’emplacement de l’avion.

Le module européen Schiaparelli qui est arrivé mercredi sur Mars ne donne aucun signe d’activité et son sort préoccupe les scientifiques qui ignorent s’il s’est posé sans encombre ou s’il s’est écrasé, a déclaré jeudi l’Agence spatiale européenne (ESA).

Le Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines qui a été abattu au-dessus de l’est de l’Ukraine en 2014 a été touché par un missile Buk de fabrication russe tiré d’un village ukrainien tenu par les séparatistes prorusses, ont annoncé mercredi les procureurs internationaux qui ont enquêté sur le sujet.

La sonde européenne Rosetta s’éteindra le 30 septembre prochain en s’écrasant sur la comète Churyumov-Gerasimenko, la fin d’un périple spatial de 12 ans, a annoncé jeudi le Centre national d’études spatiales (CNES).

L’excentrique homme d’affaires Richard Branson a fait connaître jeudi son intention de relancer son entreprise Virgin Galactic dans la course pour envoyer des passagers et des satellites dans l’espace, à la suite d’un accident mortel survenu il y a 16 mois.