Navigation : crise sanitaire

Les conséquences de la pandémie de COVID-19 continuent de se préciser: outre le très lourd bilan en matière de santé, avec plus de 3 millions de mort des suites de la maladie, on dénoterait des pertes économiques particulièrement importantes chez les femmes, selon une récente note d’information d’Oxfam. Ainsi, ce sont quelque 800 milliards de dollars qui auraient disparu des poches d’une population souvent déjà plus fragilisée depuis l’éclatement de la crise.

À trop parler du variant « indien », on a peut-être perdu de vue que la crise là-bas est causée par le coronavirus tout court. Beaucoup de facteurs familiers, autres qu’une mutation, expliquent la catastrophe qui a submergé ce pays ces dernières semaines.

L’embellie économique constatée au Canada, au sortir de la première vague de la pandémie de COVID-19, a-t-elle fait son temps? Selon les plus récentes données de Statistique Canada, le taux de chômage est ainsi légèrement reparti à la hausse, en décembre dernier, alors que la reprise semble faire du surplace pour les travailleurs de la classe moyenne et ceux à plus faible revenu.

Du jamais vu dans l’histoire récente des sciences: pas moins de 4% des recherches publiées en 2020 ont été consacrées au coronavirus. Et hors COVID, les revues scientifiques rapportent une augmentation des articles qui leur ont été soumis — peut-être parce que beaucoup de chercheurs ont passé beaucoup plus de temps qu’à l’habitude chez eux.