Navigation : concurrence

« Le recyclage est la meilleure option pour que l’Europe améliore son indépendance à long terme. À terme, l’UE dépendra de métaux qui pourront être recyclés à l’infini, plutôt que de dépendre des combustibles fossiles, comme c’est le cas aujourd’hui. »

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) revient sur sa décision de l’été 2019, où l’agence fédérale avait imposé de nouveaux prix favorisant davantage les petits fournisseurs internet. Selon l’un de ces fournisseurs, la décision rendue jeudi nuira à la concurrence et entraînera une hausse des prix, tout en avantageant les grands joueurs, qui occupent déjà une position particulièrement avantageuse dans le marché canadien.

L’économie canadienne a encaissé un nouveau coup, en décembre dernier, alors que le secteur du commerce de détail a vu ses ventes reculer de 3,4% par rapport au mois précédent, pour s’établir à 53,4 milliards de dollars.

« Un problème de pouvoir de marché perdure au sein du secteur sans fil canadien », affirme tout de go le Bureau de la concurrence, dans le cadre d’un examen du secteur de la téléphone cellulaire au pays. La solution? Offrir un accès gratuit aux réseaux des trois grands joueurs, Rogers, Bell et Telus, pour permettre aux nouveaux arrivants de développer leurs propres infrastructures.

Les comportements coordonnés sont fréquents au sein de plusieurs systèmes biologiques, tels les groupes d’insectes, les bancs de poissons et les colonies bactériennes. Mais la façon dont l’information circule et les décisions sont prises au sein de tels systèmes est difficile à comprendre.

Les fournisseurs d’accès internet indépendants – les Teksavvy, Electronic Box et autres petits joueurs – ont eu droit jeudi à une nouvelle fleur de la part du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), l’agence fédérale qui supervise entre autres les règles du jeu en matière d’accès au web.

Le conflit larvé entre la plateforme numérique Steam et le Game Store du développeur et éditeur Epic Games a pris un nouveau tournant, jeudi, lors de l’annonce de l’acquisition du studio Psyonix, surtout connu pour son jeu de soccer automobile multijoueurs Rocket League.

Le CRTC est mort, vive le CRTC? Le ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, a demandé mardi au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) de favoriser l’accès des Canadiens à des services de télécommunication de qualité et abordables.