Navigation : claude debussy

Musique
2

L’Orchestre symphonique de Montréal et Stravinsky: sacré printemps!

Si l’hiver complètement absurde qui s’est abattu sur le Québec depuis l’automne dernier ne donne aucun signe de vouloir calmer ses ardeurs, l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM), lui, n’a pas attendu Dame Nature pour tenter de sortir les amateurs de musique classique de leur léthargie hivernale en présentant, dimanche, le bien connu Sacre du printemps, de Stravinsky.

Musique
0

Comme un livre d’images

Claude Debussy se plaisait à donner des indications bien particulières dans ses partitions. Par exemple: très doux et délicatement expressif, un peu retenu (en conservant le rythme) ou, simplement cédez. Dans ses titres aussi, il savait passer la commande, orienter l’interprète et l’auditeur vers une image qu’il avait en tête, voire un film (muet à l’époque).

À la une
0

Splendeur bigarrée à l’américaine

Il y a de ces instants où l’on se dit que la musique transcende tout le reste; où l’interprétation d’un morceau est si parfaite, si juste, que l’on se prend à penser que la musique n’est plus une invention humaine, mais plutôt quelque chose d’intemporel, qui a toujours existé. Et mercredi soir, l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) a offert l’un de ces moments.