Navigation : champignons

Des ingénieurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) et de l’Imperial College de Londres ont mis au point une nouvelle méthode pour produire des matériaux résistants et fonctionnels en utilisant un mélange de bactéries et de levure similaire aux « mères de kombucha » utilisées pour produire du thé fermenté.

S’il y a des adeptes de champignons magiques dans votre entourage, ils se réjouiront d’apprendre que l’ingrédient actif — la psilocybine — celui qui donne au produit ses propriétés hallucinogènes, pourrait bientôt devenir un produit approuvé par les autorités médicales américaines, dans les traitements contre la dépression.