Navigation : campagne de vaccination

L’idée d’un « passeport vaccinal » ou d’un « certificat de vaccination » crée de la controverse partout où elle est envisagée. Mais en certains endroits, des forces extérieures pourraient forcer la main: ainsi, une partie de l’industrie des croisières menace de cesser de faire escale en Floride, si cet État persiste à interdire aux entreprises de demander une preuve de vaccination.

Si ce qui se passe aux États-Unis s’avère représentatif des autres pays riches, les écarts de revenus pourraient être un autre obstacle à l’atteinte de l’immunité collective.

Pendant qu’on se réjouit que la distribution du premier vaccin autorisé ait commencé en Grande-Bretagne ou soit sur le point de l’être au Canada ou aux États-Unis, ceux qui seront en charge de la distribution appellent à ne pas se réjouir trop vite… et espèrent que les autres compagnies n’abandonneront pas trop vite.

Rapporter dans les médias le pourcentage de gens qui hésitent à se faire vacciner contre la COVID pourrait faire plus de mal que de bien. C’est l’avertissement que donne la journaliste Tara Haelle à ses collègues, elle qui couvre les hésitations face aux vaccins depuis 10 ans.

Un nombre record d’enfants ont été vaccinés en 2017, soit 116,2 millions de jeunes, rapportent les Nations unies, qui mettent du même coup en garde contre les dangers d’éclosion de maladies contagieuses graves, alors qu’environ 20 autres millions d’enfants ne reçoivent pas les remèdes nécessaires.

Le 1er novembre 2016, le ministère québécois de la Santé et des Services sociaux lançait sa campagne de vaccination annuelle contre la grippe saisonnière. Même si l’efficacité du vaccin a déçu dans les dernières années, la vaccination demeure un moyen important pour diminuer les complications et les hospitalisations liées à la grippe, en particulier chez les personnes à risque.