Navigation : archéologie

Comme il s’agit d’une première étude de ce type, il en faudra d’autres pour convaincre les experts. Les poissons en question auraient pu être accidentellement exposés au feux du campement.

Cette trouvaille constitue aussi l’une des plus anciennes sépultures au monde d’un bébé. Avec les parures de coquillages et les différents objets, qui forment un lien entre les vivants d’alors et les morts, cette sépulture s’avère riche en informations.