Navigation : agence science-presse

Ils sont trois: trois journalistes d’autant de médias, qui se penchent sur autant de domaines de l’actualité. Ces trois journalistes ont cependant quelque chose en commun: ils ont tous été affectés, de diverses façons, par la pandémie de COVID-19. Découvrez leur histoire dans le 56e épisode d’Entretiens journalistiques.

Depuis bientôt un quart de siècle, Pascal Lapointe fait la promotion de l’information scientifique en tant que rédacteur en chef de l’Agence Science-Presse. À une époque où les fausses nouvelles et la désinformation pullulent, son travail et celui de ses collègues est toujours plus essentiel pour éduquer le public et combattre les faussaires.

Si vous privilégiez les croustilles aux légumes et les fruits « à dérouler » pour les collations des petits et des grands, sans doute devriez-vous revoir quels aliments glisser dans vos boîtes à lunch. Le label « santé » apposé trop souvent sur certains aliments serait souvent bien surfait.

Le fait que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ait décrété lundi un état d’urgence pour le virus Zika ne signifie pas que les pays concernés vont soudain recevoir un afflux d’aide et d’argent. Pas si le précédent état d’urgence, autour de l’Ebola, doit servir d’exemple.

Vous croyez que 2015 était une année étrange, côté météo ? Attachez-vous, 2016 pourrait être pire. Au moment d’écrire ces lignes, la chose n’est pas encore officiellement confirmée, mais 2015 aura probablement battu le record de l’année la plus chaude depuis que de telles données sont récoltées. Dix des douze mois ont vraisemblablement battu les records de leurs mois respectifs depuis le XIXe siècle.