Les Canadiens se tournent davantage vers les jeux vidéo pour oublier la COVID-19

0

Les jeux vidéo, moyen d’évasion contre la pandémie et les confinements? Un nouveau sondage, commandé à la firme Léger par le géant du jeu vidéo mobile Gameloft, révèle que le quart des Canadiens ont joué davantage sur téléphone, sur console ou encore sur ordinateur depuis l’éclatement de la crise sanitaire. C’est même au Québec que l’on a enregistré la plus forte profession du temps consacré au jeu, avec un bond de 28%.

Au total, révèle le coup de sonde, les répondants ont consacré environ 10 heures par semaine à jouer à des jeux, qu’il s’agisse de brèves séances sur téléphone, ou de plus longues parties devant un grand écran ou sur ordinateur.

Incidemment, les habitudes de jeu et la façon de consommer ceux-ci ont subi de grands changements. Alors que l’année dernière, il était recensé qu’une portion significative des répondants jouait à des jeux en salle d’attente (10%) et dans les transports (9%), cette proportion a chuté de moitié cette année (4% et 3% respectivement).

Bien que confinés à la maison pour la plus grande partie de l’année, les joueurs favorisent toujours le format mobile aux supports fixes, précise Gameloft par voie de communiqué. « Les Québécois semblent les plus adeptes du format mobile, avec plus de 10 points de pourcentage de joueurs de plus que le reste du Canada, ce qui confirme le statut de plateforme préférée pour ce format (57% contre 47%). »

L’augmentation de l’intérêt pour les plateformes mobiles serait tel, en fait, que l’attrait des jeux sur ordinateur aurait diminué pendant la même période, mentionne une porte-parole de l’entreprise.

Toujours selon Gameloft, une bonne partie des personnes sondées, soit 40% dans l’ensemble du Canada et 35% au Québec, jugent que la possibilité de jouer en ligne avec des propriétaires d’autres plateformes est un aspect important lorsque vient le temps de jouer à un titre, et donc de se le procurer au préalable.

« L’intérêt pour les jeux multiplateformes n’est pas surprenant, l’industrie du jeu vidéo a évolué et les plateformes se sont multipliées. Il est donc normal de voir les joueurs s’attendre à ce que leurs jeux préférés se jouent sur un PC, une console, un mobile. Ils peuvent ainsi jouer avec leurs amis ou familles, et jouer aux moments qui leur conviennent le mieux selon la plateforme disponible », mentionne Manea Castet, producteur principal à Gameloft Montréal.

Fait intéressant, le sondage souligne que si le cliché du joueur masculin adolescent ou jeune adulte coincé dans son sous-sol perdure, les répondants masculins au sondage ne formaient qu’environ la moitié des participants à l’étude. Et plus du quart des répondants ayant l’habitude de jouer à des jeux vidéo ont mentionné avoir plus de 55 ans.

Abonnez-vous à l’infolettre!


Autres contenus:

Cloudpunk: un taxi pour les nuages

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Répondre